Confiné dans sa résidence par les forces de l’ordre, Dalein se déchaine: «…Alpha Condé…est un dictateur qu’il faut chasser»

octobre 30, 2018 4:29
0

Le chef de file de l’opposition guinéenne a effectué bel et bien sa marche ce mardi 30 octobre malgré l’interdiction faite par les autorités de Conakry. Sauf que Cellou Dalein Diallo a été non seulement contraint par les forces de l’ordre de marcher dans un périmètre de 15 mètres carrés mais aussi, il a été coupé de la foule de militants qu’il a l’habitude de drainer, a-t-on constaté sur place.

En effet, toutes les issues du domicile du leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo ont été complètement bouclées par le dispositif mixte, composé de policiers et de gendarmes armés de boucliers.

Partout où le président de l’UFDG a tenté de frayer du chemin, en compagnie de son épouse et de certains leaders politiques, il s’est heurté à une farouche résistance des forces de maintien d’ordre. Visiblement très agacé par ces agissements des agents, Cellou Dalein Diallo a déclaré  que «nul ne peut justifier après avoir obéi à un ordre illégal». Lisez sa réaction à chaud !

«Vous (les policiers) n’êtes que mes frères. C’est Alpha Condé qui vous donne des ordres illégaux et irréguliers pour priver des citoyens de leurs droits. Vous êtes des citoyens, soyez aussi des républicains. C’est Alpha Condé qui vous instruit pour détruire nos vies et de nous priver de nos libertés. C’est un dictateur qu’il faut chasser. C’est inacceptable, plus de 97 de vos compatriotes sont tombés sous les balles. C’est la Constitution qui donne le droit aux citoyens de marcher. Vous êtes recrutés, habillés et équipés pour assurer la sécurité des citoyens et de leurs biens et non pour être une source d’insécurité. Arrêtez d’obéir les ordres illégaux. Nul ne peut justifier… après avoir obéi à un ordre illégal. Tous les ordres qu’Alpha Condé donne sont illégaux et  enfreignent nos lois et nos constitutions», s’est-il adressé aux forces de l’ordre présents sur les lieux.