Confinement en Guinée – COVID-19 : La colère des citoyens face aux abus policiers !

0
784

Pour faire respecter le confinement de la ville de Conakry, deux barrages ont été installés le 30 avril 2020, à Manéah dans la préfecture de Coyah, respectivement à « Causerie » et au carrefour Friguiadi. 13 jours après, citoyens et chauffeurs se plaignent de ces mesures qui occasionnent le pourrissement de leurs produits, du poisson notamment, venus de Conakry. Ils accusent les forces de défense et de sécurité de leur demander de l’argent (de 100 à 500 mille GNF) pour passer.

Le 12 mai, ils ont fait parler leur colère. Certains ne comprennent pas pourquoi on bloque les véhicules qui n’ont que des bagages, se demandant si ce sont les citoyens qui sont interdits de sortir ou les véhicules, ou si le coronavirus, dont on veut freiner la propagation, se trouve dans les véhicules.