Confirmation d’Issa Soumah à la tête de la mairie de Ratoma : l’UFDG rassure ses militants

0
440

Issa Soumah, premier vice-maire de Ratoma a été confirmé maire en remplacement de Souleymane Taran Diallo, décédé. Cette confirmation actée à travers un courrier du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation a créé la confusion chez certains estimant que c’est la mouvance qui a désigné le maire.

Samedi, en marge de l’assemblée générale de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Elhadj Abdoulaye Diouma Diallo, membre du bureau politique national du parti, a apporté des précisions : « La mairie de Ratoma a été remportée de haute lutte à l’occasion des élections locales. Vous le savez. Nous avons perdu, par la volonté de Dieu, le maire Taran, que tout Conakry a pleuré en raison de sa compétence,  de sa sagesse et de son efficacité.  Mais c’est l’UFDG qui a remporté la commune. Je crois que sur 45 conseillers nous avons 29. C’est nous qui avions élu les sept vice-maires de Ratoma après le maire Taran.  C’est nous qui avions mis en place le premier vice-maire, Soumah. Nous savons à l’UFDG ce que nous faisons, l’UFDG c’est toute la Guinée, tous les fils et filles sont représentés à égalité au sein de l’UFDG. C’est nous de l’UFDG qui avions positionné le vice-maire Soumah comme premier vice-maire dans le conseil communal de Ratoma. On peut tout faire, c’est à l’administration du pouvoir de lire les textes et de résoudre ce problème comme il veut. Mais pour nous il n’y a pas de flou, il n’y pas d’hésitation dans l’histoire de ce que nous faisons, dans les décisions que nous prenons. Que le ministre prenne une décision, il peut le faire, mais ce que nous savons c’est que le premier vice-maire c’est un de l’UFDG. Soumah, nous le connaissons c’est un grand militant de l’UFDG. C’est un ami de toujours d’El hadj Cellou Dalein Diallo, depuis 2008 nous travaillons avec lui. C’est un cadre compétent et intègre, fidèle qui a mérité la confiance du parti.  Il est là, c’était notre choix, il est encore notre choix. Donc, je crois que les militants et militantes, les responsables aux différents niveaux n’ont pas à discuter de cette question. Continuons notre combat, nous demandons à nos responsables politiques, à nos conseillers communaux de Ratoma de rester unis et solidaires« .

La peur des militants de l’UFDG pourrait être motivée par le fait que M. Issa Soumah ne soit pas beaucoup connu d’eux, surtout qu’ils ne le voient pas, sinon peu, à l’assemblée générale du parti. Mais pour rappel, lors de la présidentielle de 2010, c’est lui qui était le directeur adjoint de la campagne de Cellou Dalein, après le Dr Fodé Oussou Fonana.