Conflit guinéo-malien : Le calme est revenu à Kourémalé

mai 8, 2018 12:13
0

Le calme et le trafic routier ont repris à Kourémalé grâce au concours des autorités malienne et guinéenne qui se sont réunies réunion au cours de laquelle le préfet de Siguiri, Ibrahima Kalil Keita, a fondu en larme ce lundi 7 mai 2018. Tel est le constat fait par la rédaction régionale de Guinéenews©.

En effet,  c’est le poste de douane de Kourémalé, qui a servi de cadre à cette rencontre sous la coordination de  l’ambassadeur de la Guinée au Mali Karifa Condé.
Dans les allocutions, l’essentiel était de trouver une issue favorable à cette mésentente qui a été à la base de cet affrontement dont les dégâts ont été énormes tant sur le plan matériel qu’humain.
Selon Mamoudou Keita, président du district de Kourémalé, Mali, il s’agisssit d’une incompréhension. « Il y a des années que nous vivons ensemble en plus nous sommes des parents. Mais pour ce cas spécifique, c’est une incompréhension entre les frères et prions Dieu que ça ne se reproduise plus », a-t-il souhaité.
De son côté, le préfet de Siguiri, Ibrahima Kalil Keita a fondu en larme. « Je suis vraiment écoeuré par cette situation qui s’est passée et plus particulièrement dans cette zone qui m’a vu naître. Notre lien à Kourémalé est un exemple pour le monde entier… », a-t-il affirmé avant de fondre en larme.
Grâce à cette rencontre, les deux parties ont accepté de céder, ce qui a fait revenir le calme dans la cité. Et la circulation a repris alors que plus d’une dizaine de véhicules étaient stationnés le long des deux postes depuis 24 heures.
Faut-il noter que bon nombre d’habitants de cette localité avait commencé à quitter les lieux pendant les affrontements. Mais après la rencontre entre les deux autorités, la vie a repris petit à petit.
Une dépêche de Mohamed Moro Sacko, envoyé spécial de Guineenews©, à Kourémalé