Consultations nationales : l’opposition répond au président de l’Assemblée nationale

0
575

Les députés de l’opposition, notamment les groupes parlementaires libéral démocrate et Alliance républicaine, n’ont pas participé à la rencontre de l’Assemblée nationale avec le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana ce jeudi 12 septembre 2019. Le président du parlement, Claude Kory Kondiano, a regretté cet état de fait affirmant qu’il souhait qu’il y ait de la contradiction dans les débats.

Peu après cette rencontre, les députés de l’opposition, notamment les membres du bureau de l’Assemblée nationale et les présidents des commissions, ont animé une conférence  de presse au bureau du groupe parlementaire libéral démocrate. Ces opposants ont affirmé n’avoir pas été saisis par le président de l’Assemblée nationale comme cela se devait.

« Chacun de nous a été appelé par le protocole de l’Assemblée nationale au téléphone. Je voudrais préciser que personne, aucun groupe parlementaire n’a réussi un courrier du président de l’Assemblée nationale nous invitant à une rencontre avec le Premier ministre. C’est le protocole qui a appelé individuellement les membres du bureau de l’Assemblée nationale. Cette forme est un mépris que le président lui-même a pour ses propres collaborateurs. Dans un parlement qui fonctionne normalement, le minimum c’était de nous adresser des courriers en tant que groupes parlementaires pour nous informer officiellement qu’il y a une rencontre qui est prévue. Ça n’a pas été fait. Le parlement a toujours fonctionné comme ça.  Ou le président de l’Assemblée nationale est de mauvaise foi ou il n’a aucune idée comment fonctionne un parlement. C’est triste et c’est pénible pour notre pays », a expliqué le président du groupe parlementaire libéral démocrate, Dr Fodé Oussou Fofana