Consultations politiques: après le RPG ce mardi, Alpha Condé reçoit l’UFR demain à Sékhoutoureya

avril 3, 2018 6:10
0

Le président de la République Alpha Condé qui poursuit ses consultations avec les forces du pays notamment les partis politiques et regroupements de partis politiques, a reçu ce mardi 3 avril une délégation de la majorité présidentielle, dirigée par l’honorable Amadou Damaro Camara, a-t-on constaté sur place.

Après des «échanges fructueux et francs » relatifs à la situation intérieure en générale et à la crise post-électorale en particulier, il a été retenu ce qui suit :

1-      De privilégier le dialogue et la concertation pour régler toutes les divergences dans la vie politique nationale.

2-    De demander au comité de suivi du dialogue de l’accord politique de trouver une solution au différend électoral qui porte sur 6 communes urbaines et 6 communes rurales sur les 342 que compte le pays.

3-     Monsieur le président de la République demande au comité de suivi de mettre en œuvre  avec diligence, l’accord politique d’octobre 2016 notamment,

4-    L’adoption de la loi sur la CENI à la prochaine session des lois de l’Assemblée nationale.

5-    L’audit et l’assainissement du fichier électoral avant les prochaines élections législatives.

6-    De tout mettre en œuvre pour identifier les différents responsables de toutes les violences qui ont entrainé mort d’homme et causé d’importants dégâts matériels, qui qu’ils soient, afin de les traduire devant les cours et tribunaux du pays.

7- D’apporter une assistance aux victimes et à leurs familles, nonobstant les  indemnisations légales.

8-    La majorité présidentielle soutient sans embage la condamnation par le président de la République les propos et les comportements inconséquents de personnalités publiques et de citoyens appelant à la haine et à la division des différentes communautés du pays. Ils en appellent la justice à appliquer la loi dans toute sa rigueur en la matière.

9-    Le président de la République Alpha Condé et le député Amadou Damaro Camara déplorent toutes les victimes civiles et militaires des violences politiques et les nombreux et importants dégâts matériels et expriment leur compassion et leur solidarité à toutes les familles ayant perdu des proches, des êtres chers.

Le communiqué final a été lu par le ministère secrétaire général de la présidence, Naby Youssouf Kiridi Bangoura