Contre la mort d’un des leurs, les jeunes surexcités incendient une maison à Boffa

0
691
Le district de Kakala, dans la sous préfecture de Mankountan, préfecture de Boffa, est le théâtre de violentes émeutes depuis la nuit d’hier samedi 28 juillet 2018.
À l’origine, la mort d’un jeune homme nommé Ismaël Soumah des suites de maux de ventre qu’on impute à un prétendu empoisonnement de la part de sa propre mère Djénaba.
À l’annonce du décès au crépuscule, des jeunes du village qui étaient décidés à en finir avec la mise en cause, ont constaté que celle-ci avait disparu de la maison avec deux de ses enfants, dont une femme. C’est alors qu’ils ont incendié la maison et tout son contenu.
Le corps du défunt se trouve actuellement à la mosquée de Kakala où les jeunes exigent le retour le retour de sa mère avec qui Ismaël sera inhumé. Un comité de recherche est à la trousse de Mme Soumah Djénaba.