Contrôle annuel des produits : la Guinéenne d’industrie (GI) admise à l’examen

septembre 14, 2018 7:32
0

Une mission de l’Institut Guinéen de Normalisation et de la Météorologie (IGNM) a procédé le jeudi 14 septembre au lancement officiel de la campagne annuelle d’évaluation et de conformité des produits aux normes. La campagne vise  essentiellement à inciter les opérateurs  économiques à se conformer aux normes en vigueur afin d’offrir des produits compétitifs susceptibles de s’imposer sur le marché national et international.

 Pour cette année 2018, c’est la société de production et de commercialisation de Tôles et de Ciments, la Guinéenne d’Industries (GI) qui a été choisie par l’IGNM pour le lancement de cette campagne. Ce choix de la GI n’est pas fortuit selon le Directeur Général de l’IGNM. C’est parce que, dira-t-il, la société s’inscrit en modèle dans le cadre du respect des normes en vigueur d’une part, et du partenariat public-privé d’autre part.

La première étape du contrôle a été effectuée dans les locaux de GI-Tôles, sis à Kissosso, dans la commune de Matoto. Au sortir de l’usine, le chef division et promotion de la qualité M. Tafsir Diallo dit avoir constaté que les tôles de la GI sont dans les normes. «On a visé deux types de tôles : les tôles ordinaires qu’on appelle tôle ondulée qui fait deux mètres de longueur et un mètre largeur et l’épaisseur exigé pour ces genres de tôle est d’au moins 0,25 m. Son poids est de 5 kg. Nous avons également vérifié la tôle back qui fait 6 mètres de longueur et l’épaisseur est de 0,35m en moyenne. Nous avons constaté que ces deux types de tôle répondent aux normes », a déclaré M.Tafsir Diallo qui précise que le contrôle varie en fonction des types d’usine.

Après avoir  fini donc le contrôle au niveau de la GI-Tôles, l’équipe de l’IGNM, composé de 15 cadres du ministère de l’Industrie, s’est rendue à Kagbelen où se trouve l’unité industrielle  GI-Ciments afin de d’effectuer  un autre contrôle.

Là, ils ont procédé au contrôle des instruments de mesure de l’usine et au contrôle du poids sur un échantillon de 5 sacs de ciments. «On a fait la moyenne et nous nous sommes rendus compte que le ciment ensaché réponds à la norme. Maintenant on a prélevé un échantillon de ciments qu’on va envoyer au laboratoire pour un contrôle chimique», a expliqué M.Touré Mamady, le chef de la division normalisation au ministère de l’industrie.

A la fin de la visite, le coordinateur HSE tôle et ciment au sein de la GI, Sory Doumbouya s’est tout d’abord félicité de cette visite avant d’affirmer que son entreprise n’a aucune inquiétude puisque leurs produits répondent aux normes.

«Nous sommes dans les normes et standards  internationaux. La preuve, nous avons été certifiés ISO 9001 qui est une norme internationale. Nous sommes ravis parce que la délégation est satisfaite. Ils ont trouvé que nous sommes en conformité avec la norme internationale. Les étalons qu’ils ont envoyés sont conformes avec les instruments de mesure que nous avons sur le terrain. Cela veut dire que la qualité est là et nous veillons surtout à la satisfaction de la clientèle.»

Par ailleurs, plusieurs sortes de produits feront objet de contrôle au cours de cette campagne annuelle d’évaluation et de conformité des produits aux normes. Il s’agit notamment des matériaux de construction, des produits agro-alimentaires, du matériel électrique et les produits alimentaires. Ces produits seront contrôlés par des différents types d’analyses dont celles physico mécaniques, physico-chimiques et l’étiquetage des denrées alimentaires.