Convention du RPG : Kassory annonce l’interconnexion de la Haute Guinée pour mars 2021

0
536
Kassory Fofana, PM, Convention, RPG

Le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana a lancé ce mercredi 5 août les travaux de la convention nationale du RPG Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, au Palais du peuple de Conakry, a constaté sur place Guinéenews.

Dans son discours d’ouverture, le Premier ministre a dressé un tableau récapitulatif des acquis du président Alpha Condé.  « Avec le président Alpha Condé, toute la Guinée sera électrifiée. J’étais à Abidjan il y a deux semaines, le président Alassane Ouattara m’a chargé de dire au président Alpha Condé que le projet d’interconnexion qui doit alimenter la Haute-Guinée à partir de la région d’Odienné est en marche. Avant mon départ d’Abidjan, il m’a envoyé son ministre de l’Energie qui m’a confirmé que n’eut été la pandémie de Covid-19, que ce programme devrait finir en juin. Mais avec la Covid-19, ils sont en train, lui et sa collègue ministre de l’Energie, de réveiller le programme pour garantir l’interconnexion avant le mois de mars 2021. Il faut rappeler que Fomi, l’un des grands barrages de la Haute-Guinée est également en voie d’être réalisé », a-t-il annoncé.

Par ailleurs, faut-il souligner que dans l’immense auditorium du Palais du peuple aménagé à cet effet, plusieurs ministres, députés, présidents d’institution et hauts cadres de l’administration publique n’ont pas voulu se faire conter cet évènement historique qui intervient dans un contexte très particulier marqué par la pandémie de Covid-19. Dans ce gotha de personnalités, il y avait, entre autre, le ministre d’Etat chargé des Affaires Présidentielles, ministre de la Défense Nationale Dr. Mohamed Diané, le ministre des Travaux Publics, Moustapha Naité, le ministre des Sports Sanoussy Bantama Sow, le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Bouréma Condé, le ministre des Transports Aboubacar Sylla, le ministre de l’Education Nationale Pr. Bano Barry, le ministre des Affaires Etrangères Mamadi Touré (…).