Coopération: le diplomate Allemand fait le point des programmes de son pays avec la Guinée

avril 11, 2018 8:24
0

L’Ambassadeur de la République fédérale d’Allemagne  en Guinée a organisé ce mercredi  une foire à sa résidence en présence de divers acteurs de la société guinéenne. Ce fut pour lui une occasion pour apporter un coup de projecteur sur la coopération allemande avec l’Etat guinéen. Les invités ont pu s’informer sur les différentes actions et programmes financés par le gouvernement allemand en Guinée. Aussi, il était question, pour les deux Etats  d’échanger et de définir des priorités d’appui à la Guinée. Une aide qui intervient dans divers domaines.

« Cet après-midi, on a invité les gens pour une démonstration des activités, pas toutes, mais les plus importantes de notre coopération bilatérale. Le focus actuel de notre coopération, c’est l’éducation primaire et la santé de base. Notamment par la réalisation de plusieurs activités à l’intérieur du pays. Par exemple la construction d’écoles à Faranah et ailleurs », a expliqué Mathias Veltin.

« La coopération guinéo-allemande est au beau fixe », s’est félicité de son côté le Directeur National de la Coopération avant de souhaiter que l’Allemagne l’élargisse à d’autres domaines en plus de l’éducation et de la santé.

«… Lors de la rencontre qui a eu lieu ce matin au ministère de la Coopération, on a demandé à ce qu’elle soit élargie aux secteurs de l’agriculture, de l’énergie, de l’environnement et de l’industrie», a souhaité le Directeur national de la Coopération.

 Autre affiche de cette foire, des stands des ONG de défense des droits humains. C’est le cas de la Baïonnette Intelligente qui reçoit l’appui de l’Allemagne pour l’instauration d’une démocratie sans violence en Guinée comme l’explique Ibrahima Aminata Diallo, Président de la Plateforme des Jeunes Leaders de l’axe pour la démocratie.

«Nous sommes là dans le cadre des différents projets que l’Allemagne appuie en  Guinée. Nous sommes dans un programme intitulé Démocratie Sans Violence. Nous apportons une nouvelle stratégie de lutte en invitant les Guinéens à abandonner l’usage de la violence au nom d’une revendication », a-t-il déclaré  leader.

La coopération guinéo-allemande remonte à l’année 1959. Actuellement, cette relation d’amitié à un portefeuille estimé à plus de 100 millions d’euro annuels.