Coopération militaire : le camp de Kankan reçoit une mission d’experts en déminage

octobre 22, 2018 7:14
0

Une mission conjointe du ministère de l’Intérieur Français et de l’Armée Guinéenne à travers sa section déminage et la Protection Civile séjourne à Kankan depuis ce lundi 22 octobre. Composée d’experts Français et Guinéens, la mission compte débarrasser l’enceinte du camp militaire Soundiata Kéita des munitions et explosifs enfouis.

Il s’agit, selon le capitaine Genin Didier du ministère de l’Intérieur Français, d’une opération de dépollution pyrotechnique qui durera deux mois. Et elle consistera en la collecte, le transport et la destruction de ses engins potentiellement dangereux pour les populations de la ville de Kankan.

C’est la sous-préfecture de Koumban, à 35Km du centre-ville de Kankan qui abritera le site de destruction des munitions et explosifs récoltés. Et à en croire le Lieutenant Mohamed Samba Kébé de la section déminage de l’Armée Guinéenne, l’opération de déminage entrainera des mouvements de camions militaires et surtout des détonations sur le site de Koumban.

Dans le souci de rassurer les populations sur les bonnes dispositions prises pour le déroulement de ses opérations de déminage à Kankan, le colonel Kalas Tolno représentant le commandant de la 3ème région militaire, a demandé aux uns et autres de rester calme et sereins.

« Toute l’opération sera menée dans le strict respect des conditions de sécurité des populations et de leurs biens en l’occurrence des animaux. Et c’est pourquoi les gens seront mis au courant du déroulement de l’ensemble du processus. Car l’objectif, c’est de ne pas du tout faire peur aux populations », a indiqué le colonel Kalas Tolno

L’opération de dépollution pyrotechnique (déminage) du camp Soundiata Kéita que doit mener les experts Français et Guinéens fait suite à celle menée dans la région de Kindia où plus de 600 tonnes de munitions et explosifs potentiellement dangereux avaient été retirés et détruits, apprend-on.