Coopération : une délégation du CES de Chine séjourne à Conakry pour évaluer les accords

octobre 27, 2018 8:51
0

Une délégation du CES (Conseil Economique et Social) de Chine séjourne à Conakry depuis hier vendredi 26 octobre. Ce samedi, elle a été reçue successivement par le ministre Conseiller Spécial du chef de l’Etat chargé des Relations avec les institutions Républicaines, Mohamed Lamine Fofana, le ministre de la Défense nationale chargé des affaire présidentielle, Mohamed Diané ainsi que la présidente du CES de Guinée.

Au terme des échanges, la présidente du CES de Guinée, Rabiatou Sérah Diallo a rappelé que cette visite fait suite à une rencontre qu’ils ont eue en Chine en 2016 à travers laquelle les axes de coopération devraient être signés. « L’année suivante, le PNDS (Plan National de Développement et Social)  est intervenu. C’est pourquoi, nous avons invité nos homologues pour que nous réfléchissions ensemble sur le contenu des accords proposés en 2016. Nous pensons que les choses ont évolué et nous comptons apporter des modifications au niveau de ces accords. Avec l’appui de l’ambassade de Chine en Guinée, nous allons continuer à approfondir sur ces questions. Finalement, nous allons aboutir à la signature d’un protocole d’accord entre nos deux pays à travers nos deux institutions », a-t-elle expliqué.

Prenant la parole, le chef de la délégation chinoise et également vice-président du CES chinois, Bohua Zhou a indiqué que son institution travaille à resserrer les liens d’amitié non seulement avec les pays africains mais aussi, avec les institutions similaires. « Ce qui est important pour nous, c’est de mettre en œuvre les accords signés entre nos chefs d’Etat lors du sommet de Beijing en septembre dernier. Nous travaillons à promouvoir des projets définis par nos deux pays. Nous allons œuvrer pour promouvoir également le développement du peuple guinéen. D’ailleurs, nos institutions seront ensemble dans l’intérêt supérieur de nos populations respectives », a-t-il laissé comprendre.

Boubacar Gallé Barry, membre du CES guinéen a fait savoir que cette mission est venue pour que le projet de protocole d’accord de partenariat qui est entre le CES de Chine et celui de la Guinée soit amandé et signé ultérieurement. « Nous avons évalué et nous avons convenu qu’il nous faut sept axes de partenariat qui sont entre autres le renforcement de capacité institutionnelle, structurelle, les infrastructures, équipement et logistique, l’innovation économique par le renforcement des capacités des PME (Petites et Moyennes Entreprises) et PMI (Petites et Moyennes Industries), la promotion des activités rurales en matière d’agriculture, de pêche, l’élevage et environnement, l’axe de coopération de migration irrégulière (…)», a-t-il cité.