Coordinations nationales : Mamadou Sylla, le chef de file de l’opposition accuse Alpha Condé 

0
499
Mercredi 06 janvier. Alors que les députés débattaient autour de la résolution sur les coordinations régionales,  devenues  » dangereuses  » aux yeux du bureau de l’Assemblée nationale, le chef de l’opposition parlementaire Mamadou Sylla n’y est pas allé avec le dos de la cuiller. Selon lui, c’est avec le Président Alpha Condé que les coordinations ont pris de l’ampleur.
 » J’ai eu la chance de discuter longuement avec lui (Alpha Condé) quand il y a eu l’attaque chez El Hadj Sekhouna à Tanènè. Je lui ai dit qu’au temps du Président Lansana Conté, il n’y avait pas cela. Lui il disait Fori ou Momba ou comme tu ( il parle à Damaro) le disais, Kabila… » , a dit Mamadou Sylla qui a poursuivi en disant que c’est la politique qui a amené le mot Sotikhèmo.  » Et je crois que c’est le Président ( Alpha Condé ) qui a entretenu ça. Il n’y avait pas ça avant. Je lui ai carrément dit que le Président Conté n’avait pas entretenu ça… », a-t-il continué.
Pour Mamadou Sylla, si on doit maintenir les coordinations, il faudrait que ce soit un groupe par région.  » Aujourd’hui, il y a beaucoup de tête…chez nous (en Basse Guinée), il y en a au moins 7, il y en a deux à N’Zérekoré et plusieurs dans chacune des autres régions »,  a dit Mamadou Sylla.