Coronavirus et football : en Guinée, les « grands » clubs optent pour l’entrainement à distance

0
1272
Guinée-Namibie Syli
Guinée-Namibie dimanche 17 novembre 2019 au stade du 28 septembre de Conakry. Photo Salematou Sylla/Guinéenews

Eviter le coronavirus tout en évitant de tomber dans la méforme. Voilà le double défi des sportifs. Certains clubs ont donc adopté des méthodes de travail inédites. Horoya et Hafia, deux des  »grands » clubs du pays ont opté pour l’entrainement à distance.

Kroutimi Mady Kaba, le Secrétaire général du Horoya AC, a expliqué à Guinéenews la méthode de travail mise en place par son club : « le staff technique du Horoya a fait un travaillé sur un programme de travail qui est à la disposition de tous les joueurs. C’est ce programme que chacun applique de son côté pour pouvoir rester en forme. Si un joueur à une incompréhension sur un point donné, il pose la question dans le groupe Whatsapp et il est élucidé par l’entraineur, le préparateur physique ou le médecin. Je crois que cela permet aujourd’hui à nos joueurs de rester en forme pour la reprise ».

Au Hafia, tout comme au Horoya, suspension du championnat n’est pas synonyme de congé technique. « Tous nos joueurs sont à Conakry et chacun s’entraine individuellement », a confié à Guinéenews Marco Ibrahim Bah, membre du bureau exécutif et responsable de la communication du Hafia. « Avant même que le gouvernement ne décrète l’Etat d’urgence, on avait déjà adopté les gestes barrières au Hafia. Le staff technique travaille à distance avec les joueurs sur des exercices qui leur permettent de pouvoir rester dans le rythme », a-t-il ajouté.