Coronavirus : la Sierra Leone ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

0
480

Le président sierra  léonais  Julius Madaa Bio a annoncé samedi la fermeture des frontières terrestres de son pays  avec ses deux voisins que sont la Guinée et le Liberia.

Cette fermeture des frontières, laquelle entre  dans le cadre des mesures prises par le gouvernement de la Sierra Leone contre le coronavirus,  rentre en vigueur ce dimanche 28 mars à partir de 00 heure et devrait durer 30 jours.

Selon le site de la présidence  sierra léonaise, seul  le transport des produits essentiels est désormais autorisé entre la Sierra Leone et ses deux seuls pays frontaliers. Mais celui-ci se fera sous haute surveillance.

En prenant cette mesure, la Sierra Leone qui n’a encore enregistré aucun cas de COVID-19 sur son territoire chercherait à éviter « l’erreur » de 2014. Le pays n’avait pas fermé ses frontières avec la Guinée, alors épicentre de l’épidémie et était devenu avec celle-ci  et le Libéria les trois nation qui ont payé le plus lourd tribut à l’épidémie d’Ebola. L’épidémie avait tué plus  3 900 personnes dans le pays.

Il y a plus de 48 heures, le président Alpha Condé avait annoncé la fermeture des frontières terrestres pour pouvoir circonscrire la pandémie qui continue à faire des ravages dans le monde. Sauf que la porosité des frontières pourrait rendre difficile cette fermeture de la Sierra Leone aux Guinéens et Libériens.