Coronavirus : un cas suspecté à Conakry, la personne isolée dans un centre de traitement (officiel)

0
1275

Un cas suspect de coronavirus a été détecté le lundi 03 janvier à l’aéroport international de Conakry grâce aux dispositifs mis en place par l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire (ANSS). L’annonce a été faite ce mardi 4 janvier par la direction de ladite Agence au cours d’un point de presse qu’il a organisé à son siège à Kaloum.

Le suspect de nationalité Bangladaise, séjournait en Guinée depuis 6 mois avant d’effectuer un déplacement sur le Sénégal.

D’entrée, le directeur général de l’ANSS a expliqué les circonstances dans lesquelles le patient a été suspecté et admis au Centre de Traitement des Maladies à Potentiel Epidémiologique (CETEPI) de Nongo. «ce mécanicien de profession en séjour en Guinée depuis 6 mois, s’est déplacé vers le Sénégal où il a été invité pour dépanner un engin. Il a fait 4 jours dans ce pays et c’est au retour qu’il a commencé à faire de la fièvre et de la toux. Et grâce à nos dispositifs mis à l’aéroport, la caméra thermique a signalé son cas aux agents de santé à cause de la fièvre trop élevée qu’il présentait. Il a été alors admis dans la chambre d’isolement au niveau de l’aéroport avant d’être conduit au CETEPI à Nongo dans la commune de Ratoma », a déclaré à l’entame Dr Sakoba Kéita.

De son côté, le chef de département Prise en charge de l’ANSS, Dr Moumié Barry a, lui, expliqué aux journalistes les signes cliniques que présentent le suspect : « ce monsieur de 22 ans en provenance du Sénégal par le vol régulier de Air Sénégal, avait de la fièvre (40°), une toux, des maux de tête et une grosse fatigue. Devant ces symptômes, le patient a été isolé au service de contrôle médical de l’aéroport de Conakry avant d’être conduit au CETEPI par une ambulance médicalisée. Une équipe multidisciplinaire est à son chevet depuis hier et son cas évolue plus ou moins bien. Un prélèvement a été fait par l’Institut National de santé publique en vue d’une analyse profonde et il sera isolé jusqu’à l’obtention des résultats. »

Pour le directeur de l’ANSS, il ne faut pas que les citoyens guinéens s’alarment dans la mesure où aucun cas de Coronavirus n’a encore été détecté ni au Sénégal ni en Guinée. Cependant, pour des mesures de sécurité, il ne faut rien négligé, a déclaré Dr Sakoba Kéita tout en rassurant que l’état du malade s’est nettement amélioré ce mardi.