Coup d’Etat au Mali: La Cedeao impose de nombreuses sanctions au pays

0
728

Par visioconférence, les Chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest -Cedeao- ont procédé à l’examen de la situation politique du Mali marquée par un Coup d’Etat. Les Chefs d’Etat de la sous-région se disent préoccupés par cette situation malheureuse “dans le contexte d’une crise sociopolitique déclenchée  à l’issue des élections législatives de mars-avril 2020.”

Ce putsch porte un coup dur au Mali, un pays déstabilisé par les attaques terroristes, les tensions intercommunautaires et la crise sanitaire du Covid-19.

Mais “pour aider la stabilisation du pays, la Cedeao a engagé un processus de médiation” qui sera concrétisée par l’envoi d’une mission composée des ministres des Affaires Etrangères de certains pays membres et du président de la Commission de l’institution sous-régionale.

Au terme de la réunion, les Chefs d’Etat de la Cedeao ont pris diverses décisions dont la fermeture des frontières avec le Mali, l’arrêt des transactions financières, la suspension du pays de tous les organes de décision de l’institution, le déni de toute légitimité aux militaires putschistes, etc.

Cliquer ici pour lire la déclaration