Coupe du monde 2018 : Le gouvernement annonce des mesures

juin 14, 2018 9:51
0

Le gouvernement guinéen à travers les ministres de l’Energie et de l’Hydraulique Cheick Taliby Sylla, ceux de la Communication et de l’Information Amara Somparé et de la Jeunesse Mouctar Diallo ainsi que l’administrateur général de l’Electricité de Guinée (EDG) Abdendi Attou, a rassuré ce jeudi 14 juin sa population. Il dit avoir pris toutes les dispositions pour la retransmission des matchs mais aussi doté plusieurs espaces publics du pays en équipement.

A en croire Cheick Taliby Sylla, le gouvernement a trouvé les solutions pour aider les fans du football à suivre les matches dans les meilleures conditions. « Les dispositions sont prises pour pouvoir alimenter les réseaux interconnectés malgré que nous traversions un étiage sévère », a-t-il promis.

D’après Amara Somparé, la RTG a bel et bien acquis le droit de retransmission. «  Sauf que, a-t-il précisé, ce sont certains matchs qui seront retransmis. »

« La capitale Conakry aura les images tout comme les villes de l’intérieur du pays. Certains centres d’émission étaient malheureusement dans un état de fonctionnement très aléatoire. Mais grâce aux efforts du chef de l’Etat Alpha Condé, nous avons pu acquérir 14 émetteurs neufs de 500 watts qui sont déployés dans les préfectures dans lesquelles le centre d’émetteur n’émettait plus », a-t-il précisé.

Pour Mouctar Diallo, le gouvernement veut être au cœur des grands évènements pour satisfaire les besoins de la population en suivant les matchs de football.

« En dehors des dispositions prises par l’Etat, il y a aussi des personnes de bonne volonté qui ont manifesté à ce que la population guinéenne puisse suivre cette compétition mondiale. Beaucoup de maisons de jeunes ont été équipées. Il y a des zones qui n’ont pas de maisons des jeunes, elles n’ont pas été oubliées, il s’agit par exemple de l’axe Hamdallaye Bambéto, Cosa, Wanindara, Cimenterie jusqu’à Kagbélen. Dans chaque grand quartier, il y aura deux écrans qui seront installés », a-t-il dit.

Il faut par ailleurs rappeler que c’est le département en charge de l’Energie et de l’Hydraulique qui a servi de cadre à cette conférence.