Coupe du monde des Cadets: Bantama Sow annonce de nouveaux joueurs pour renforcer l’équipe au Brésil

mai 7, 2019 9:47

Après s’être récemment hissés à la finale de la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans, les cadets guinéens sont annoncés dans les prochains jours au Centre technique de l’équipe nationale marocaine pour un stage de deux semaines. Ce, avant leur participation à la Coupe du monde UI7 prévue au Brésil.

L’information est donnée par le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique à la faveur d’un point de presse ce lundi 6 mai 2019. Répondant à l’assurance que le public peut avoir quant au maintien de ces joueurs contrairement certains de cette catégorie qui ont brillé de mille éclats avant de disparaitre des radars, comme le joueur Fanyé par le passé,  Sanoussy Bantama Sow a laissé entendre que la Guinée a connu depuis un certain moment l’évolution des cadets.

« Mais à chaque fois que les équipes atteignent un certain niveau, elles sont abandonnées. C’est pourquoi nous avons décidé, dès après la finale, la Fédération guinéenne de football, à sa tête le président Antonio Souaré, et moi personnellement, nous nous sommes entretenus longtemps sur la suite de la victoire de la Tanzanie. C’est pourquoi, si vous avez remarqué, nous avons gardé l’équipe pendant deux nuits à l’hôtel Kaloum », a placé le ministre des Sports.

Poursuivant, le conférencier a confié qu’il y a quatre personnes qui sont blessées et qui doivent aller en Tunisie pour un traitement, dont Algassimou Bah. Mais avant, M. Sow a indiqué que la Fédération marocaine de foot nous a accordé quinze jours de formation à l’intention de ces cadets au niveau du Centre technique de l’équipe nationale.

« A leur retour, rassure le ministre Sow, ils seront avec nous en Egypte pour la Coupe d’Afrique des Nations 2019. Nous allons continuer à les garder. Et je vous rassure que jusqu’au mois d’octobre, ils seront ensemble et seront suivis. Mais, l’équipe doit être renforcée. Parce qu’on a dit que la Fédération doit rencontrer le staff technique pour tirer les leçons de la Tanzanie et voir ce qui a marché, ce qui n’a pas marché. La Fédération a même informé qu’il y quelque 5 à 6 jeunes qui ont déjà été identifiés en Europe, qui jouent dans des centres de formation. Ils vont leur faire appel pour renforcer l’équipe pour lui permettre d’aller représenter non seulement la Guinée, mais dignement l’Afrique à la Coupe du monde au Brésil ».