Coups de feu et panique à Lola: Tiégboro joue les enquêteurs pour traquer l’auteur des tirs

0
1056

Après des tirs nourris qui ont provoqué la panique dans la localité de Lola, durant la nuit dernière, une délégation constituée de responsables   civils du gouvernorat de N’Zérékoré,  du  commandant  de la quatrième région militaire et du   colonel Moussa Thiégboro Camara, secrétaire général chargé des services spéciaux et du grand banditisme, à la présidence de la République, s’est rendue  ce mercredi 01 avril  dans cette  commune urbaine,   pour s’enquérir  de la situation qui prévalait suite à ces tirs, dont l’auteur serait un fantassin de l’armée qui officierait comme vigile dans une station-service.

La nuit dernière, plusieurs  habitants de la commune urbaine de Lola  ont été perturbés dans leur sommeil  par des tirs  nourris d’arme automatique, attribués à un fantassin de l’armée guinéenne,  à la station de service Total guinée, au quartier Kpèlèkoly  sur la route de N’Zérékoré.

Pendant près de 3 heures, cet agent en service  à la station comme vigile,  était en train de se livrer à des tirs à l’arme automatique. Prétextant avoir entendu  un coup de fusil de chasse, en provenance du  quartier  Thiéta.

C’est du moins la version qu’il aurait livrée aux autorités, ce mercredi, après avoir été confondu pour cet écart de conduite.

Le préfet de Lola Saa Yola tolno  a tenu à rassurer la population  sur l’origine des tirs, en les invitant au calme.

La nouvelle qui serait parvenue aux autorités régionales de N’Zérékoré, a été prise au sérieux. C’est ainsi qu’une mission fut dépêchée sur place pour s’enquérir de la situation.

Une mission dans laquelle la présence du colonel Moussa Thiégboro  Camara a été remarquée.

Sur place les forces de défense  et de sécurité ont été chargées  de retrouver les auteurs  de ces tirs. Pour le moment c’est le militaire qui a été arrêté. Le détenteur supposé du fusil de chasse serait lui, introuvable, selon nos sources.