Coupure des réseaux sociaux pendant les examens : « C’est contre-productif », selon le ministre Moustapha Mamy

juin 1, 2019 12:09

Afin d’empêcher la fraude lors des examens nationaux, le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation aurait prévu de couper les réseaux sociaux pendant les examens de 8h à 16h. Interpellé sur cette éventualité ce vendredi 31 mai 2019 lors d’une conférence de presse, le ministre des Télécommunications et de l’Economie numérique, Moustapha Mamy Diaby a affirmé qu’il n’est pas informé d’une telle décision. Ce qui lui permet de dire que ce n’est que des rumeurs : « C’est la première fois d’entendre qu’il est prévu de couper les réseaux sociaux pendant les examens. »

Pour lui, un tel sujet n’a pas été discuté au Conseil des ministres : «Je ne peux vous dire que ce sujet n’a pas été discuté au Conseil des ministres. Donc ça ne peut pas venir du ministre de l’Eduction nationale, parce que de telles décisions sont soumises au Conseil des ministres et à l’approbation de monsieur le Premier ministre. »

Même si cette décision était prise par le ministre Mory Sangaré et approuvé par le Premier ministre, elle serait contre-productive, selon M. Diaby : « […] Mais c’est contre-productif de toutes les façons. Il est plus facile d’empêcher que les élèves entrent avec des téléphones ou tout autre équipement dans une salle d’examen que de couper les réseaux sociaux. C’est contre-productif du point de vue sécurité des examens et c’est contre-productif du point de vue économique, parce que vous coupez vous touchez une très grande partie, l’impact sur l’économie nationale est considérable. »

Aujourd’hui, si le sujet n’a pas été porté en Conseil des ministres, il est évident qu’il fait un effet viral sur les réseaux sociaux.