Cour constitutionnelle : les nouveaux commissaires de la HAC ont prêté serment

0
714

Nommés  le 24 août  par un décret du Président Alpha Condé, les 13 nouveaux membres de la Haute Autorité de Communication (HAC) ont prêté serment ce lundi devant la Cour constitutionnelle. « Je le jure ! », a prononcé chacun des 13 avant qu’ils ne soient renvoyés à leurs nouvelles fonctions par le président de la Cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura.

« La régulation, c’est promouvoir, protéger cette liberté (la liberté d’opinion), mais aussi sanctionner en cas de manquement », a rappelé le président de la Cour constitutionnelle. Il a aussi rappelé que la fonction de commissaire à la HAC est incompatible avec toute activité dans l’audiovisuel, le cinéma, la publicité ou la presse (que ce soit dans la fonction publique ou dans le secteur privé). Mais aussi, les commissaires de la HAC ne doivent appartenir à aucun parti politique et sont astreints au secret professionnel, à la confidentialité et à l’abstinence à toute prise de position.

« C’est avec beaucoup de bonheurs que nous avons prêté serment. J’espère que chacun des membres respectera ce serment », a exprimé le président de la HAC, Boubacar Yacine Diallo.

« Nous avons prêté serment d’arbitrer en toute impartialité… Nous sommes engagés à traiter les dossiers sans prendre partie ni pour les plaignants, ni pour les journalistes », a dit, pour sa part, le commissaire Amadou Touré. Ce représentant de l’Aguipel (Association Guinéenne de la Presse en Ligne) est surtout préoccupé par le défi de la formation des journalistes.