voir Plus
    lundi, 12 avril 2021
    28 C
    Conakry
    «Le plaisir de vous informer objectivement sans biaise ni tabou est notre crédo». YBS

    Covid-19 à Labé : Les CT PI de la région débordés avec les nouvelles hospitalisations (DRS)

    De 40 malades la semaine dernière, la région administrative de Labé se retrouve de nos jours avec 75 hospitalisations. C’est la triste réalité qui est constatée au niveau des centres de traitement épidémiologiques (CTPI) de la localité où le nombre de malades ne cesse de croitre du jour au lendemain. Ce, alors que la capacité d’accueil de ces centres est dépassée depuis un bon moment, a appris Guineenews de sources officielles.

    Préalablement construit pour seulement 15 places avant d’être élargirà 40, le centre épidémiologique de Labé est actuellement occupé par 55 malades de covid-19. Un nombre largement au-dessus des capacités de la structure sanitaire. « Aujourd’hui nous avons 55 malades au niveau du CT PI de Labé ici et 20 malades au niveau du CT PI de Mali. Ce qui fait un total de 75 malades hospitalisés » soutient docteur Mamadou Oudy Bah, le directeur régional de la santé (DRS) de Labé.

    Après la commune urbaine de Labé, Mali est de loin la préfecture la plus impactée par l’épidémie de covid-19 dans la région avec à ce jour un total de 20 malades hospitalisés dont très souvent des cas très compliqués : « hier nous avons référé une vielle venant de Mali parce qu’ils ont eux, deux cas positifs dans la journée et parmi les deux personnes testées positives, il y avait une vielle qu’on a référée à Conakry hier soir pour des soins beaucoup plus adaptés », explique le DRS.

    Etant toujours un foyer de propagation de la maladie, les écoles de la place continuent à avoir des cas positifs comme l’indique ici le docteur Mamadou Oudy Bah : « nous allons continuer le dépistage aujourd’hui parce qu’il y a eu un cas dans une école privée. Donc, on a souhaité élargir le dépistage. C’est ainsi qu’on a testé la famille proche et on continuera aussi avec ses camarades de classes, ses amis d’école. En plus, il y a une autre école privée dans laquelle on va continuer à rechercher des éventuels cas positifs ».

    En plus de Labé et Mali, la préfecture de Koubia s’est également invitée dans la danse. « Nous avons aussi enregistré un autre cas compliqué à Koubia qui a été référé hier (jeudi) à Conakry. Retenez qu’on a eu deux cas à Koubia, ou un chef de poste qui était dans une souspréfecture précisément à Matakaou a été dépisté positif. Donc, celui-ci a contaminé une personne qui avait d’autre pathologie. Donc, ce dernier a directement été référé sur Conakry », a conclu le DRS de Labé.

    À LIRE AUSSI

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    Please enter your comment!
    Please enter your name here

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    PUBLIREPORTAGE