Covid-19 à Labé : Vinci-Cegelec distribue des vivres à  400 foyers répartis dans 24 villages

0
418

VINCI CEGELEC, entreprise adjudicatrice du marché OMVG-L3, Lignes 225 KV de transport d’énergie Sambagalou-Mali-Labé-Linsan, a lancé le mercredi 06 mai 2020 une campagne de distribution de vivres à l’actif de 400 foyers recensés sur la ligne d’interconnexion Sambagalo – Linsan, en passant par Mali et Labé. C’est à la base des travaux de VINCI énergie située à Horé Saala (au nord-est de la ville de Labé) que la campagne a été lancée sous la présidence d’honneur du préfet de Labé, a constaté sur place Guinéenews.

Mawulolo VEDOME, le responsable projet VINCI CEGELEC, du projet OMVG (organisation de la mise en valeur du fleuve Gambie), lot 3 apporte plus d’explications sur ce geste: « VINCI énergie qui est déjà actif sur le terrain via l’emploi de la main d’œuvre  locale dans le cadre du projet OMVG, veut également à travers cette action montrer sa solidarité aux différentes populations qui passent des moments très difficiles. Vous n’êtes pas sans savoir que le monde traverse une crise sanitaire sans précédent et nous voudrions à travers ceci exprimer notre soutient à toutes les populations qui sont traversées par le projet de transport d’Energie OMVG(Lot3). Nous voudrions leur dire que nous comprenons la période très difficile de crise sanitaire qu’ils traversent actuellement, et nous leur apportons ce soutient pour leur permettre de non seulement adopter les gestes barrières, et en même temps venir à bout de certains besoins », a-t-il souligné.

Pour ce qui est des bénéficiaires et la nature des produits à partager, le responsable projet VINCI CEGELEC précise: « cette donation de VINCI énergie est destinée à 400 familles qui ont été identifiées sur la ligne. Elle est composée essentiellement de riz, de la tomate, de l’huile, du savon, du lait, du sucre, de l’eau de javel, et du thé. La ligne de transport dont VINCI CEGELEC a en charge va de Sambangalou, Mali, Labé et Linsan. Donc, c’est des villages qui sont traversés par la ligne qui sont concernés. Parmi ces villages, il y a Somba, Roundé Bowal, Dalein, Koba, Séwa, Dara Labé … » ajoute-t-il.

A sa prise de parole, El Hadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé a d’abord remercié les donateurs pour leur générosité : « merci pour ce geste de solidarité comme vous le dites à l’endroit des personnes démunies. Merci beaucoup. C’est vrai que nous traversons, que le monde traverse actuellement une pandémie ; ce n’est pas qu’ici en Guinée seulement que cela se passe mais dans les pays les plus avancés du monde, la crise est la même. Que vous pensiez à ceux qui sont certainement confinés, ou qui sont en quarantaine, ou qui sont moins nantis que les autres ; c’est une preuve de générosité», estime le préfet.

Et de poursuivre : « c’est comme ça qu’on retrouve et qu’on reconnait les croyants. Dans la religion musulmane, je vais m’étaler là-dessus parce que ce sont des musulmans et qu’ils prennent eux même l’exemple sur le geste que vous faite ; dans la religion musulmane il y a 5 piliers. Les 4 piliers sont entre Dieu et soi. C’est-à-dire un problème de conviction. Convaincu que Dieu existe, le prophète est son messager ; la prière, toi seule sait si tu la fais correctement. Le pèlerinage, tu peux entretenir plusieurs femmes dans le quartier ou dans la ville ; dire que tu n’as pas les moins d’aller à la Mecque. Egalement le carême nous sommes en mois de carême ; mais la seule façon ou on comprend qu’on est croyant, c’est la Zakat. La Zakat c’est un des piliers de l’islam. Donc, c’est ce que vous êtes en train de faire, c’est-à-dire donner une partie de ce qu’on a aux autres», soutient El Hadj Safioulaye Bah, le préfet de Labé.

Animé par le même sentiment, Mamadou Mouctar Diallo, le président du conseil de quartier de Horé Saala (où la remise s’est tenue) n’a également pas manqué de saluer le geste des donateurs : « on est content des cadeaux et je prends la parole pour vous remercier pour tout. Les habitants du quartier sont contents de l’implantation du projet ici. Mais en plus de notre soulagement par rapport à ce geste qui vient à point-nommer on vous demande de nous aider à avoir de l’électricité une fois que les travaux seront achevé. De nous aider à remettre les routes à niveau et à avoir de l’eau dans le village», a déclaré le chef du quartier.

Aissatou Korka Sow et Kadiatou Yaya Bah, toutes bénéficiaires du don de VINCI énergie expriment leur joie : « on nous a donné du riz, du sucre, de l’huile, du lait, du savon, … merci beaucoup, on est très contentes du geste et que Dieu le leur rétribue par la meilleur des façons », souhaitent-elles.

Egalement heureux bénéficiaire, Diallo Ibrahima Sory estime que ce don vient à point nommé : « nous sommes vraiment content de la société pour ce geste de générosité qu’elle a manifesté à l’endroit de la population vulnérable, afin de pouvoir faire face à cette pandémie do COVID19. Merci vraiment à la société pour ce geste », a-t-il salué.

Enfin, VEDOME, le responsable projet VINCI CEGELEC, du projet OMVG, lot 3 a tenu à lancer cet appel à la population : « ce que je veux dire à toutes ces populations auxquelles sont destinées ces dons, c’est qu’elles puissent continuer à respecter les gestes barrières, parce que ce virus est invisible et dangereux. On ne le voit pas et ça tue malheureusement», a-t-il laissé entendre.