COVID-19 : Des commerçantes en partance pour le Mali interceptées à Kourémalé

0
604

Ce jeudi 7 mai 2020, une quarantaine de commerçantes en partance pour la République du Mali ont été interceptées à la frontière de Kourémalé. Telle est l’information relayée à votre quotidien électronique Guineenews© par les sources officielles.

Elles étaient à bord des véhicules en partance pour la république du Mali, alors que le président de la république avait pris une décision de fermeture des frontières pour lutter contre la pandémie liée au coronavirus.
Interceptées par les forces de défense et de sécurité de Kourémalé, cette quarantaine de femme ont été renvoyées dans la commune urbaine de Siguiri.
Joint par notre rédaction, le colonel Lah Moussa Traoré, commandant de la gendarmerie départementale de Siguiri précise : « Nous les avons reçues à travers une interception de nos hommes basées à la frontière de Kouremalé. Elles étaient en partance pour le Mali, et ce sont des commerçantes. Mais, nous avons  finalement fait le nécessaire ensuite elles ont été libérées. Avec les efforts elles ont tous juré de ne plus y aller…»
Cette situation relance encore le débat sur la pratique relative  à la décision de fermeture des frontières surtout celle de Kourémalé qui est la plus pratiquée surtout en cette période de l’approche de la fête de Ramadan où les femmes partent s’approvisionner en Bazin.
En attendant, ces femmes ont été libérées dans la soirée contre la signature d’un engagement de ne plus pratiquer cette route pendant cette période de pandémie.