Covid-19 : du nouveau sur le cas positif enregistré à Labé

0
173

Comme annoncé dans l’une de nos précédentes dépêches, un cas positif à la covid19 a été signalé dans la soirée du jeudi 21 mai dans la commune urbaine de Labé. Il s’agit d’un militaire en mission dans la cité de Karamoko Alpha, dont le test s’est avéré positif selon l’agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS).

En effet, le militaire en question n’aurait pas accepté d’attendre les résultats de son test qui se sont révélés plus tard positifs. Ce, alors qu’il était déjà sur le territoire de la commune urbaine de Labé dans le cadre du paiement des pensionnés de l’état au niveau du camp El Hadj Oumar Tall.

Interrogé ce vendredi 22 mai par la rédaction de Guineenews, docteur Hady Diallo le directeur préfectoral de la santé (DPS) de Labé apporte plus de précisions sur ce patient : « effectivement hier vers 14 heures, l’ANSS m’a appelé pour me signifier qu’un militaire qui a déjà effectué son test à Conakry se trouve à Labé. En fait, il n’a pas attendu son résultat. Il est arrivé à Labé le 16 mai. Tantôt il dit le 16, tantôt il dit le 17; parce que moi il m’avait dit le 17, mais selon les autres déclarations, il semble qu’il est arrivé ici le 16 mai », explique le DPS.

Et de poursuivre en ces termes : « donc on n’a pas eu de difficultés pour le retrouver car on avait son contact. On l’a appelé et il a accepté de nous rencontrer; il nous a expliqué qu’il est arrivé ici avec son chef et un chauffeur. Et son chef, après avoir décaissé l’argent a continué sur Koundara et Gaoual pour payer les pensions des retraités de Koundara et Gaoual. Et l’autre est resté ici pour faire la même chose. Donc il a travaillé jusqu’hier; on l’a repéré et il a accepté de monter dans l’ambulance pour rejoindre Conakry », déclare le DPS.

Par la suite, une opération de désinfection et d’identification des personnes contacts a été effectuée : « on a eu la présence d’esprit de retourner jusqu’au camp, parce que c’est là-bas qu’il menait l’activité. Donc, on a retrouvé tous les lieux où il a travaillé, on a désinfecté ces lieux et on a identifié également ses contacts les plus proches qui sont au nombre de 3. Et ces contacts aussi on les a référés précisément à Kindia, parce que lui-même avait sollicité être à Kindia. Donc, on les a tous référés à Kindia et ils sont arrivés. Pour l’instant on n’a pas eu de retour sur leur situation », reconnait-il.

En plus des 3 contacts évacués sur Kindia, il y a deux autres qui sont en suivi à Labé selon docteur Hady Bah : « donc on attend le résultat des 3 contacts afin d’identifier leurs contacts. Mais en dehors de ces 3 contacts, le positif a eu d’autres contacts au camp. Deux personnes, mais ce ne sont pas des contacts très étroits. Eux ils sont en train d’être suivis et présentement il y a une équipe de la DPS au camp là-bas », soutient notre interlocuteur.

A la question de savoir quel moyen le positif a utilisé pour venir à Labé et avec qui a-t-il voyagé, le DPS répond : « il est venu dans leur véhicule; donc arrivé à Labé, un autre véhicule leur a été attribué et c’est celui-ci qui a accompagné leur chef à Koundara. Donc, le chauffeur est lui rentré seul à Conakry, après avoir déposé l’équipe sur place. C’est 3 personnes qui sont venues pour retrouver les 3 autres qui étaient ici, et leur chef a continué sur Koundara », affirme le DPS de Labé.