Covid-19 en Guinée : pour éviter la pandémie, l’Eglise Catholique recommande la solution à trois « P »

0
693

« L’église catholique de Guinée conseille à la prudence, à la propreté et surtout à la prière »

Prière à domicile, plus de communion sur la langue, plus de geste de paix… Coronavirus est venu perturber les rites et habitudes de l’église catholique. En Guinée, elle (l’église) avait même adopté certains gestes barrières avant l’Etat d’urgence en fermant les lieux de culte. Depuis le décret présidentiel, elle s’adapte davantage à la situation et encourage ses fidèles à la prudence et à la propreté. Mais surtout, à la prière.

« C’est aussi un message à l’endroit de tous les Guinéens. Face à cette maladie, nous devons être prudents, propres et surtout prions », a réitéré le Père Francis Roger Oularé, notaire diocésain de l’Archidiocèse de Conakry.

Ce proche collaborateur de Monseigneur Vincent Coulibaly indique que l’église a salué les mesures prises par l’Etat pour lutter contre le Coronavirus. « C’est un moment difficile pour tout un chacun de nous. C’est donc le moment pour nous de se resserrer les coudes, d’adopter toutes les pratiques qui peuvent nous permettre de vaincre vite la maladie », a-t-il poursuivi.

Même en respectant ces mesures prises par l’Etat, le religieux est convaincu que la prière reste un élément important dans la lutte contre le COVID-19. « C’est ce que nous demandons aux familles et à tout le monde. C’est le moment d’être uni dans la prière », conseille-t-il.