Covid-19 et décongestion des prisons : la démarche « désespérée » des avocats de Toumba

0
272

Alors que le ministère de la Justice travaille actuellement sur une liste de détenus qui devraient prochainement sortir de prison à cause du Coronavirus, les avocats de Toumba Diakité ont entrepris des démarches en vue de voir le nom de leur client sur cette liste.

Mais, ils ne sont pas eux-mêmes convaincus que leur client puisse bénéficier d’une liberté conditionnelle. « Nous avons commencé ces démarches pour qu’il soit inclus dans la liste des probables partants. Mais… Nous le faisons par pur formalisme. Nous n’en sommes pas convaincus puisque nous ne savons pas qui va avoir ce courage de décider du cas Toumba en dehors de cet hypothétique procès qui ne voit pas le jour », nous a confiés Me Paul Yomba Kourouma.

L’avocat part surtout du fait qu’aucune de leurs nombreuses demandes de mise en liberté provisoire n’a jamais été acceptée dans ce dossier. « Le cas Toumba est un cas spécial auquel aucune institution ne veut se mêler. Nous avons saisi toutes les institutions ne serait que pour obtenir sa liberté provisoire, mais sans succès », a déploré l’avocat qui a d’ailleurs rappelé que le mandat de dépôt de son client n’a jamais été renouvelé.

L’avocat a aussi rappelé que son client est toujours malade et que cela devrait être une raison de plus pour le mettre en liberté en cette période de crise sanitaire. « Mais on ne sait pas qui va suggérer la libération de Toumba aux décideurs… », déclare l’avocat, inquiet.

Selon nos informations, le ministère de la Justice va proposer au Président de la République une liste de détenus devant être graciés dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Pour des prisonniers non encore jugés, certains pourraient bénéficier d’une liberté conditionnelle.