Covid-19 et gratuité de l’électricité : EDG arnaque-t-elle les abonnés au prépaiement ?

0
697

La prise en charge par l’Etat des factures d’électricité pendant trois mois, comme annoncé dans le volet social du plan de riposte économique au Covid-19, pourrait être une simple annonce pour beaucoup de Guinéens. Déjà, alors que nous sommes dans le dernier des trois mois concernés, des citoyens surpris par des factures exorbitantes expriment sur les réseaux sociaux leur exaspération.

Aux dires de ces citoyens, il s’agirait là des factures d’avant Etat d’urgence. Sauf qu’ils sont scandalisés par les montants.

Pour les abonnés au prépayés, c’est une toute autre chose : le plan de riposte ne semble pas prendre en compte ceux-ci. Durant ces trois mois, ces abonnés ont continué à payer pour pouvoir recharger leur compte. Par exemple à Kaloum et à Nongo, certains d’entre eux nous ont fait part de leur incompréhension. Contacté par Guinéenews, le chargé de communication d’Electricité De Guinée (EDG) a d’abord estimé que cela n’était pas possible. Après vérification, il a confirmé que des abonnés au prépaiement continuaient à payer l’électricité. Mais, a-t-il toutefois ajouté, « les premières instructions qui ont été données n’ont pu être exécutées qu’à Kaloum. »

Et de poursuivre : « vu qu’il y a 5 000 abonnés qui sont sur prépaiement, il a été demandé que leurs factures soient déposées pour validation au niveau du gouvernement. Et ces factures ne sont pas encore validées (l’entretien téléphonique s’est passé le 27 mai 2020). Une fois que ces factures seront validées, certainement d’ici la fin de la semaine, la gratuité sera validée pour ces clients. Autrement dit, ils seront compensés ». Sauf que plus d’une semaine après notre entretien avec le chargé de la communication, des clients nous ont indiqués que rien n’est encore fait pour eux.