Covid-19 et innovation : à Mamou, un institut met au point un kit électromagnétique de lavage des mains

0
1015

Un kit sanitaire de lavage des mains électromagnétique doublé d’un dispositif de thermo-flash vient d’être mis au point par des étudiants chercheurs de l’Institut Supérieur de Technologie de Mamou. Cette innovation technologique cent pour cent guinéenne, vise à faciliter aux populations le lavage des mains sans avoir à toucher à quelconque robinet ou bouton qui est souvent source de propagation du Coronavirus.

KAPROS-001 est le nom donné à cet appareil multifonctionnel ‘’Made in Guinea’’. Il comprend une partie supérieure qui englobe les composants électroniques et une partie inférieure qui comporte un dispositif de recueil d’eau de lavage.

Il est doté d’ampoules LED de couleurs différentes. Celles-ci permettent d’indiquer le niveau d’eau dans le réservoir dont la capacité maximale est de 20 litres et de 4 litres minimum.

Pour le fonctionnement, il suffit de placer les mains sous le robinet pour que la solution de chlore déjà prêt dans le dispositif de façon automatique.

Pour relever la température d’une personne, il suffit d’approcher le front en direction du voyant rouge jusqu’à ce qu’il vire au vert tout en affichant la température sur l’écran.

Enfin, le mécanisme s’achève par un message sonorisé de remerciement et de sensibilisation de quelques secondes sur les gestes barrières.

Dr. Cellou Kanté, le directeur général de l’Institut met l’accent sur la particularité de cet appareil :  » ce que nous avons apporté de nouveau, c’est un dispositif autonome, simple à utiliser et qui évite toute contamination. C’est sa qualité première. La deuxième, c’est un appareil qu’on peut installer après la pandémie, dans les grands services. La troisième, c’est qu’on peut le décliner pour le commerce. Nous pouvons enlever le flashage. C’est un doseur, on peut l’utiliser pour servir des jus.« 

Quant à Dr. Mariama Kankalabé Diallo, directrice préfectorale de la santé (DPS) de Mamou, elle a lancé un plaidoyer en faveur d’une démultiplication et d’une vulgarisation de cet appareil à l’échelle nationale surtout dans les établissements sanitaires.

Un autre appareil KAPROS-INTELIGENT plus sophistiqué avec la capacité d’enregistrer l’identité est en projet, nous confie les techniciens de l’Institut de Mamou.