COVID-19 et les impacts économiques : comment stimuler l’emploi ?

0
622

Les conséquences sociales du confinement liées à la COVID-19 s’estompent. Les frontières rouvrent, nous pouvons nous déplacer plus librement et nous pourrons bientôt retourner manger au restaurant. Toutefois, une menace bien plus grave se profile à l’horizon. Il s’agit des implications économiques qui découlent de cette pandémie et dieu seul sait qu’elles sont manifestes.

Les manchettes affirment qu’une récession est imminente, et, puisque les personnes de moins de 50 ans ne savent pas ce que c’est que de traverser une récession, cela revient à dire que nous allons connaître une période difficile.

En effet, des nombreuses personnes ont perdu leur emploi et ont très peu d’espoir d’en retrouver un dans un avenir rapproché. Les compagnies aériennes ont suspendu leurs vols, les cinémas et les théâtres, les restaurants et tous les divertissements publics ont cessé, tout comme les rassemblements publics. Les rues sont désertes, car tout le monde reste à la maison pour manger et regarder Netflix en continu.

Cette récession ayant été déclenchée par la politique gouvernementale, elle sera bien plus importante que la normale et égalera probablement la Grande Dépression des années trente. Le PIB réel baissera de 10 % au cours du premier semestre et le chômage continuera de grimper. Les pertes de salaires et d’emplois obligeront un grand nombre de familles à vendre leur propriété et pourraient provoquer un ralentissement dans le secteur de l’immobilier.

Dans cette morosité générale, il subsiste un point positif, qui est de pouvoir continuer à parier en ligne. Les casinos en ligne ont presque doublé leurs chiffres d’affaires depuis le début du confinement et de nombreuses personnes les adoptent comme un moyen de se divertir. Les courses de chevaux et les loteries en ligne sont également devenues plus populaires. Le magasinage en ligne est un autre secteur en pleine expansion et beaucoup d’entre nous nous amusons avec de nouveaux achats.

La plupart d’entre ne  comprennent pas pourquoi le confinement et l’isolement social sont importants, puisque le virus a ainsi moins de chances de se propager et que les laboratoires disposent de plus de temps pour fabriquer un vaccin. Entre-temps, les voyages à l’étranger seront sévèrement limités, les touristes se feront rares et le tourisme sera très restreint. Les personnes qui ont un emploi seront souvent invitées à travailler à la maison selon un horaire réduit, de sorte que la vie est devenue beaucoup moins certaine en 2020.

Les écoles sont fermées et les élèves travaillent depuis leur domicile grâce à Zoom ou à Skype. Toutefois, dans de nombreux cas, la journée d’école s’est sensiblement raccourcie, car les parents supervisent tout en travaillant eux-mêmes. L’école devrait reprendre dans les prochaines semaines et offrir aux enfants une certaine structure. Le choc économique a été très soudain et la plupart des gens ont eu peu de temps pour assimiler la « nouvelle norme ».

Pour les pays qui entament l’été, il devrait se produire une certaine amélioration, puisque, les avantages de la lumière du soleil qui tue les virus ayant été bien documentés, nous savons maintenant qu’elle contribuera à renforcer l’immunité. Pour ceux d’entre nous qui entament l’hiver, il est probable que le virus revienne. Les désinfectants pour les mains et les masques sont maintenant obligatoires, dans la mesure où nous sommes tous devenus plus conscients de l’importance de l’hygiène.

Le secteur commercial souffre réellement et le gouvernement cherche des moyens de stimuler l’économie et de relancer les activités.

Le marché des actions est en baisse, car les investisseurs perdent confiance, et même des actions du secteur bancaire, autrefois solides, chutent rapidement.

Il semblerait qu’il n’y aura pas de rebond dans un avenir rapproché, ce qui rend les investisseurs très nerveux. Même certaines taxes, dont le public se plaint depuis des années, ont été soudainement éliminées, nous savons donc que la situation est grave.

Tous les indicateurs pointent vers une énorme récession et même le gouvernement ne sera pas en mesure de lui attribuer un effet positif. Ceux d’entre nous qui avons un emploi stable à la maison sont très chanceux et il est important que nous nous tenions informés et que nous entretenions des liens sociaux.

Pour les personnes qui n’ont pas d’emploi, la vie sera très difficile, car de nombreux emplois du secteur manufacturier et du commerce de détail ont complètement disparu. Plusieurs entreprises proposant des soins esthétiques et des massages thérapeutiques ont fermé leurs portes et beaucoup d’entre elles ne rouvriront probablement pas. Ces personnes devront, dans de nombreux cas, se reconvertir, afin de survivre. La semaine dernière encore, j’ai entendu parler d’un joueur de soccer de haut niveau qui s’est reconverti en préposé aux bénéficiaires dans un hôpital. Les emplois dans le domaine de la santé sont en plein essor et le soccer n’est pas pratiqué dans les circonstances actuelles, bien qu’il puisse reprendre au milieu de l’année. Bienvenue dans la « nouvelle norme ».