Covid-19 : Kérouané enregistre son premier cas positif

0
605

La préfecture Kérouané, située à 850 km de Conakry et 145 km au sud de Kankan, a enregistré son tout premier cas de Covid-19 ce jeudi 13 août. Il s’agit d’un homme de la cinquantaine résident au quartier Nasser Marché, dans la commune urbaine de Kérouané. Selon notre source, le suspect est actuellement admis à l’hôpital préfectoral.

 « Nous avons reçu un cas suspect de COVID-19, nous avons fait les prélèvements et envoyé le suspect à Kankan. Arrivé à Kankan, nous avons eu la confirmation qu’il s’agit bien de COVID-19. Il s’agit d’un monsieur qui réside dans la commune urbaine. Donc, il va falloir qu’on passe par la sensibilisation pour identifier les contacts afin d’interrompre la chaîne contamination », nous a confiés une source hospitalière qui a requis l’anonymat.

Ce premier cas confirmé intervient à un moment où le port de bavette, le lavage des mains et la distanciation sociale ne sont plus observés à Kérouané. Même si le cas confirmé fait grandir la psychose auprès de la population de Kérouané.

Si pour le moment l’on ignore l’origine de la contamination n’est pas élucidée, il faut préciser que nombreux sont des citoyens qui accusent la non-observance des mesures barrières édictées par les autorités. Egalement, ils pointent du doigt la présence massive des ressortissants de Kérouané résidents dans les zones déjà réputées épicentre de la pandémie pendant la Tabaski.

Depuis le 12 mars, faut-il rappeler, les autorités sanitaires et administratives locales, au regard de l’ampleur que prenait la pandémie, ont mis des équipes de contrôle à la rentrée et à la sortie ; des corridors pour le contrôle des usagers en provenance des préfectures environnantes. Malheureusement, tous ces dispositifs ne sont plus opérationnels à Kérouané. La conséquence immédiate, la ville vient d’enregistrer son premier cas positif.