COVID-19: la détresse d’un patient qui attend son premier comprimé depuis samedi (témoignages)

0
891

En réussissant même difficilement une hospitalisation samedi, ces patients nouvellement dépistés positifs au COVID-19 pensaient avoir vu le bout du tunnel. Mais c’était sans compter la lenteur dans la prise en charge effective. C’est l’amère expérience de ce patient dont nous taisons le nom. Joint au téléphone par Guineenews, l’intéressé confie être en attente d’un comprimé dans le cadre de son traitement. Cela, en dépit de ses plaintes répétées de maux de tête depuis hier matin. Lisez ses témoignages !

« Personnellement je suis là depuis le samedi. Certainement vous avez vu ce qui s’est passé ici le samedi. Difficilement nous avons été pris en charge d’abord. Heureusement, j’ai été reçu avec un ami dans une cabine à deux. Mais depuis qu’on est là, on n’a pas reçu d’abord de médicaments. Notre statut est positif. On est déjà confiné. Mais nous n’avons reçu aucun médicament. Quand même ils envoient à manger, ils prélèvent la température. Mais il n’y pas de médicament jusqu’à l’instant où je vous parle. Jusqu’à présent, nous n’avons rien reçu. Interpelée sur la question, l’équipe donne toujours la même réponse: les médecins viennent. Ce sont les infirmiers qui viennent dans les salles pour prélever la température et apporter à manger. Hier, toute la journée j’avais des maux de tête. Même un comprimé de paracétamol ne m’a pas été donné. J’ai fait les mêmes réclamations avec l’équipe d’aujourd’hui qui m’a donné la même réponse… »

Malheureusement du côté de l’agence  nationale de sécurité sanitaire (ANSS) où nous avons essayé de recouper l’information, notre appel est resté sans réponse. Comme c’est souvent le cas ces derniers temps.