COVID 19 : Le Programme INTEGRA lance le projet de confection de 85 000 masques de protection contre la Covid-19 dans les régions de Kindia, Labé, Mamou et Faranah

0
495

Le Programme d’appui à l’intégration socio-économique (INTEGRA) financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par trois Agences, à savoir : ENABEL (PNUD, UNCDF), ITC et GIZ s’implique dans la lutte contre l’épidémie de la COVID-19 en Guinée.

Chacune des agences de mise en œuvre a un Ministère d’ancrage.

Ces Ministères sont :

  • Pour ENABEL (PNUD, UNCDF) : Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeunes
  • Pour la GIZ : Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail
  • Pour ITC : Ministère du Commerce

La région administrative de Kindia sera bientôt dotée de 25 000 masques de protection contre la pandémie. Le lancement de la cérémonie de confection de masques a été fait ce jeudi 11 juin 2020 au Centre de formation professionnelle de Kindia par les autorités régionales.

Cette cérémonie a regroupé les directions régionales de la santé, les inspecteurs régionales de l’enseignement technique et la formation professionnelle, les centres d’apprentissage et de formation post-primaire et secondaire, les professionnels des métiers.

Objectifs de l’activité, contribuer à la limitation de la propagation de la pandémie Covid-19, promouvoir des activités génératrices de revenus, valoriser l’expertise des artisans locaux et former des apprentis en vue de leur insertion socioprofessionnelle.

La cérémonie de lancement de la confection des masques a été présidée par le Conseiller du gouvernorat de la région qui avait à ses côtés le préfet et l’Inspecteur régional de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle ainsi que les représentants de la GIZ.

Après avoir remercié le Programme INTEGRA pour cette initiative, le préfet de Kindia très réconforté de cette activité qui vient à point nommé dans le cadre de lutte contre la pandémie COVID 19, dira :

« Nous exprimons notre gratitude à tous ceux qui viennent accompagner la collectivité de Kindia dans la lutte contre la COVID-19 à travers la confection de 25 000 masques de protection. Ces masques constituent un facteur très important dans la lutte contre la pandémie coronavirus au niveau de notre préfecture. C’est une occasion que nous allons mettre à profit pour inviter la population à la discipline surtout le port de ces masques parce qu’ il y a des citoyens qui ne les utilisent pas convenablement, faire en sorte que la distanciation sociale soit de rigueur » explique Nfa Ansoumane Touré.

Pour permettre la réalisation de cette activité, la GIZ a mis à disposition des professionnels des intrants tels que des tissus, des élastiques et des emballages pour faciliter la confection de ces masques de protection contre la pandémie COVID-19. C’est dans cette optique que l’Inspecteur Régional de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle dégage l’importance de cette activité.

« Le premier soldat engagé sur le terrain pour lutter contre cette pandémie c’est le Président de la République Pr Alpha Condé, il faut lutter avec rigueur contre cette maladie nous ne pouvons pas rester les bras croisés, nous devons entreprendre quelques choses pour essayer de repousser cette sale maladie hors de nos frontières. Depuis belle lurette nous travaillons avec la GIZ pour identifier les filières porteuses dans le cadre de INTEGRA et ses filières porteuses nous ont édifié davantage sur une formation de courte durée compte tenue de la circonstance nous avons pris en compte une filière porteuse qu’est la couture c’est pourquoi vous voyez l’implication des maitres tailleurs et des apprentis » explique Mohamed Cissé, Inspecteur Régional de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

Au cours de la réalisation de cette activité, la GIZ a fourni le matériel et les intrants qui vont permettre de prendre les dispositions dans le plus strict respect des gestes barrières.

En dépit des difficultés, les professionnels de santé reconnaissent que la route des défis est longue mais avec une volonté politique affirmée, une gestion coordonnée, efficace et efficiente des ressources, certains résultats peuvent être atteints. C’est pourquoi le représentant du Directeur Préfectoral de la Santé Docteur Abdoulaye Barry exprime son sentiment de satisfaction en ces termes :

« C’est une satisfaction, un soulagement pour nous de recevoir ces matériels qui sont destinés dans la confection de 85 000 masques dans les 4 régions du pays, dont 25 000 masques seront destinés pour la région de Kindia. Cela vient répondre à une demande, nous nous réjouissons d’avance parce que c’est quelque chose qui est en train de créer de l’émulation dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 donc, le fait d’avoir déjà ces matériels de confection de 85 000 masques c’est une avancée qui vient renforcer ce qui est déjà en place » .