Covid 19 – Plusieurs morts dans la communauté guinéenne de New York

0
1381
Times Square vide

La mégapole américaine est devenue l’épicentre de la pandémie mondiale du coronavirus. Et l’importante communauté guinéenne en fait les frais avec environ huit (8) morts depuis le début de la pandémie il y a quelques mois seulement. Telles sont les informations concordantes que Guinéenews a recueuillies au sein de la communauté qui est principalement composée de personnes qui travaillent à leur compte: commerçants, chauffeurs, livreurs, restaurateurs etc…

Aujourd’hui même est décédé un jeune guinéen originaire de Mamou qui était chauffeur Uber et est tombé malade à la maison. Les services ambulanciers l’ont annoncé mort après avoir cherché à le réanimer par un ventilateur médical et ont décliné l’envoyer à l’hopital nous informes t on.

Au moins 8 personnes – surtout des personnes âgées – sont décédées depuis le début de la pandémie qui fait des ravages dans le monde. La première victime guinéenne connue de la pandémie à New York est un certain Amadou Niane de Diaguissa (Dalaba) qui travaillait avec les services d’immigration. Il aurait contacté le virus lors de déplacement dans les hôpitaux pour accompagner une de ses nièces venue de l’étranger et qui avait besoin de soins.

Selon plusieurs sources, dans certains milieux de la communauté guinéenne, les injonctions des autorités ne sont pas toujours respectées par les Guinéens car jusque maintenant certains continuent leur travail de chauffeur se mettant en danger de contamination. En plus la promiscuité dans les habitations où à cause du coût de la vie, plusieurs familles s’entassent dans les mêmes appartements exigus rendent, les Guinéens de New-York particulièrement vulnérables face à la transmission communautaire du virus.

Plus de 1,2 milions personnes ont été infectés dans le monde, pour 70.482 décès, les Etats Unis constituent le plus grand foyer de Covid – 19 avec 337.330 cas et 8.358 morts. La ville de New York a officiellement 122.000 personnes infectées et 4.100 décès suite au virus. Les autorités de la ville et de l’état de New York prédisent des semaines encore plus « difficiles » et le président américain Donald Trump – qui au départ minimisait publiquement la pandémie – prédit des moments « horribles » au peuple américain. Par contre la Guinée a « seulement » 111 cas confirmés et zéro mort à date.

La ville de New York, comme plusieurs autres dans le monde est en « lock down » à savoir que toute activité non essentielle est interdite et les habitants sont obligés de rester à la maison et tout déplacement doit avoir une justification. Cette décision rend vulnérable plusieurs Guinéens qui sont dans leur majorité auto-entrepreneurs. La ville de New-York  » the city that never sleeps » (la ville qui ne dort jamais) est devenue vide et silencieuse.

Pour parer aux difficultés financières, les autorités fédérales et de l’état de New York ont mis en place un système d’assistance financière transitoire dont bénéficieront les Guinéens dans leur majorité y compris ceux qui n’ont pas encore de carte de séjour. Chaque résident recevra 1.200 dollars de la part du gouvernement fédéral et entre 500 et 1000 dollars par semaine pour un maximum de 39 semaines par le gouvernement de l’état de New York.