COVID-19 : une trentaine de cas  notifiés dans la préfecture de Mandiana

0
580

Le Coronavirus continue de se propager dans la région administrative de Kankan, à une vitesse exponentielle. Mandiana, la seule préfecture de la région où aucun cas du virus n’avait encore été notifié, vient d’enregistrer 30 cas positifs de COVID19. Les sujets porteurs du virus  ont été identifiés  dans la cité minière de Mandiana, précisément à Loïla, une sous-préfecture située à 30 KM du chef-lieu de la préfecture, a-t-on appris auprès de source médicale.

C’est Moussa Doumbouya, responsable de l’Equipe Préfectorale de Riposte contre les Epidémies de Mandiana qui vient de confirmer cette information à guineenews, dans la matinée de ce lundi 17 août.

D’après lui, ce sont  des tests effectués les 15 et 16 août dernier qui ont permis de détecter  ces 30 cas positifs.

« Ce 15 août 2020, on a testé 141 personnes dont 16 se sont avérées positives. Le jour suivant, le 16, on a effectué 216 tests et 14 ont été déclarés positifs. Soit un total de 30 cas positifs enregistrés », a-t-il indiqué.

Les porteurs du virus  sont des employés et des sous-traitants de la Société Minière de Mandiana implantée, dans la zone. Le centre de traitement épidémiologique de l’hôpital préfectoral n’étant pas fonctionnel, un groupe de 7 malades  a été placé sous traitement dans un centre aménagé au sein de ladite société et les 23 autres ont dû être transférés au Centre de traitement épidémiologique de Kankan.

« 7 personnes sont prises en charge au niveau de la société à Loïla, et 23 sont transférés au centre de traitement de Kankan. Parce que le CTPI de Mandiana n’est pas fonctionnel pour le moment. Il n’y a pas d’adduction d’eau, pas de toilettes. Donc on ne peut pas vraiment travailler là-bas », a-t-il déploré.