Covid19 Labé : Les responsables sanitaires s’activent dans la riposte

0
422

Après la confirmation mercredi dernier d’un cas positif au coronavirus dans la région administrative de Labé, les autorités sanitaires à tous les niveaux sont à pied d’œuvre pour non seulement recenser tous les contacts mais aussi essayer de circonscrire la pandémie avant que la situation ne soit critique dans cette partie nord de la Guinée.

Pour ce faire, elles envisagent de mettre deux barrières sanitaires au niveau des deux principales entrées. C’est notamment à Garambé sur la nationale numéro 1 Labé – Conakry et à Popodara sur la route internationale Labé – Sénégal via Koundara. Et ensuite, accentuer le suivi des personnes contacts identifiées dans le village du premier cas positif de la région, a appris Guineenews.

« En ces dernières heures, nous avons d’abord formé les relais communautaires qui doivent faire le suivi des contacts. Une opération qui a déjà commencé depuis hier. On a déjà identifié 22 contacts au niveau de Sérima et ce matin, ils vont continuer dans la sous-préfecture de Diari. En plus, nous venons de sortir d’une réunion de crise avec le directeur de cabinet mandaté par monsieur le gouverneur. A l’issue de cette réunion, nous avons pris beaucoup de dispositions notamment ; nous avons décidé avec  le gouverneur et le préfet de mettre une barrière sanitaire à la rentrée de la ville de Labé c’est-à-dire vers Garambé et vers Popodara. L’UNICEF a donné 10 kits de lavage de mains que nous allons mettre au niveau de ces deux barrières sanitaires » affirme docteur Mamadou Oudy Bah, le directeur régional de la santé (DRS) de Labé.

Des mesures d’accompagnements de ces personnes contacts sont envisagées par l’équipe de riposte soutient le DRS de Labé.  « Ils avaient posé la condition de leur nourriture parce qu’ils ont affirmé que la personne malade constituait un soutient pour les familles qui viennent d’être mises en quarantaine. Ainsi, monsieur le préfet de Labé en personne a accepté de donner 10 sacs de riz à ces familles là. Le ministre de la santé a aussi promis qu’ils vont accompagner la région sanitaire par rapport à la gestion de toutes ces personnes contacts qui seront suivies pendant 14 jours », déclare-t-il.

En fin, docteur Oudy Bah a tenu a lancé un appel au reste de la population de sa région sanitaire : « pour ce qui n’ont pas été en contact avec ces personnes contacts, on les conseille de rester chez eux. De ne pas aller vers les familles qui sont considérees comme des contacts. Et les personnes contacts, elles restent tranquilles et ne doivent pas aller rendre visite à des villages voisins et d’accepter que leur température soit prélevée chaque matin et chaque soir ».

Il faut rappeler que depuis la découverte du cas positif dans la sous-préfecture de Popodara, cette sous-préfecture et celle de Diari sont quasiment en quarantaine. Ce, jusqu’à la fin de l’identification de toutes les personnes contacts.

A suivre !!!