Covid19 : les mesures barrières foulées au pied à Lola

0
507

Après avoir organisé des parties de danses dans certains motels de la ville de Lola dans la nuit de mercredi, les autorités sont passées à l’offensive pour sanctionner  et envoyer une convocation au  gérant du motel mis en cause.

L’affaire a choqué la plupart des habitants qui se disent  scandalisés par la fréquentation de lieux de débauches par des jeunes,  sans aucune mesure sanitaire en ces temps de covid19.

Le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées de Lola, Walibaly Gnabaly  se dit outré   du comportement de ces personnes  qui regroupe des centaines d’enfants dans les dancings,  et  promet de prendre une décision à la hauteur de cette « forfaiture ».

« Déjà nous allons faire un communiqué radio ce soir (jeudi, ndlr) pour informer tout le monde dans la cité d’éviter la fréquentation des dancings en ces moments de pandémie », a-t-il indiqué.

Déjà la gendarmerie et la police sont déjà informées de la situation et vers 17 heures,  selon  M. Bangoura  de la police judiciaire,  les responsables dudit motel sont déjà convoqués  pour être entendus.

Massa Condé, citoyenne de Lola, trouve  ‘’regrettable qu’en Guinée, on ne prie pas dans les lieux cultes et que des gens passent toute la nuit à danser.’’

Il faut signaler qu’à Lola, le respect des gestes barrières n’est plus de mise. Les populations refusent de porter le masque et le lavage des mains, est aussi foulé au pied.

La mairie se dit impuissante face à cet incivisme.