Coyah – Justice : premières affaires criminelles du nouveau TPI

février 11, 2019 10:49

Erigée en tribunal de première instance en 2018, l’ancienne justice de paix de Coyah connaît déjà ses premières affaires criminelles. Les audiences criminelles ont été lancées ce lundi 19 février 2019. Dans les prochaines semaines, une trentaine de dossiers sera épluchée par la juridiction laquelle, dans un passé récent, transférait ses dossiers criminels à Conakry pour être jugés par les cours assises.

« Au cours des présentes audiences criminelles, trente affaires criminelles concernant 72 personnes sont inscrites au rôle », a indiqué Fallou Doumbouya, procureur de la République près le tribunal de première instance de Coyah, dans un discours relayé par la télévision nationale.

Selon le procureur, il y a 18 cas de viol ; 9 affaires d’associations de malfaiteurs, détention illégale d’arme de guerre, vol à main armée, coups et blessures volontaires, détention et consommation de stupéfiants ; deux affaires d’incendie volontaire  et une affaire de complicité d’assassinat.

Des dossiers inscrits au rôle de l’audience de ce lundi 11 février 2019, une affaire d’incendie volontaire vieille de neuf ans. Pour l’avocat des accusés, c’est une satisfaction de voir enfin ses clients comparaître devant une juridiction pour être jugés.