Crise à la Cour constitutionnelle : le Vice-président convoque une réunion et exige la présence de tous

0
551

La crise ne fait que s’enliser à la Cour constitutionnelle. Le président et les sept conseillers sont à couteaux tirés. Et ce, depuis, le 12 septembre dernier, lorsque sept (7) conseillers ont décidé unilatéralement de destituer le président pour, dit-on, « empêchement ». C’est pourquoi, dans une lettre datée du 26 septembre 2018, le vice-président de la Cour constitutionnelle a convoqué les  membres de cette institution à une réunion ce jeudi 27 septembre à 14 heures dans la salle des audiences.

L’ordre du jour, selon la lettre, est le suivant : informations générales, préparatifs pour l’élection du président et divers. Dans sa lettre, le vice-président Aly Bangoura rappelle que vue l’importance des sujets à débattre, la présence de tous les membres est exigée.

En réponse à la lettre de son vice-président, le président contesté de la Cour constitutionnelle, Kéléfa Sall, a fait des observations dans une lettre réponse adressée à M. Aly Bangoura, son vice-président et président par intérim désigné de la Cour constitutionnelle. Lisez ici la lettre de Kéléfa Sall.

La tenue de cette réunion prouve la détermination des conseillers à aller jusqu’au bout dans l’éviction de Kéléfa. Quitte à violer la Constitution et les lois de la République.