Crise à la Cour constitutionnelle: Sidya Touré réagit à l’élection du nouveau président

septembre 28, 2018 4:31
0

La «destitution» du président de la Cour Constitutionnelle, le 12 septembre dernier par ses pairs conseillers, a suscité une onde de chocs au sein de l’opinion publique. Des juristes, des politiques et des acteurs de la société civile ont dénoncé la procédure utilisée par lesdits conseillers de la plus haute instance juridictionnelle du pays pour déclarer «un empêchement» du président Kèlèfa Sall à diriger l’institution. Suite à « l’élection » d’un nouveau président à la tête de la Cour constitutionnelle, en la personne de Mohamed Lamine Bangoura, ce vendredi 28 septembre 2018, Guineenews a joint le président de l’UFR, Sidya Touré, pour avoir sa réaction. Lisez

«Je ne considère pas ça comme une élection. J’estime que c’est quelque chose qui ne nous honore pas.  La Cour Constitutionnelle, c’est la voûte supérieure de toue démocratie. Il y a des comportements qu’on ne saurait avoir dans un endroit pareil.  Je suis totalement en désaccord avec de tels comportements qui n’honorent pas la Guinée. Ce n’est pas compliqué. Nous suivons tous. Tout se dira le moment venu. Je crois que ça commence à donner les idées. Nous sommes tous vigilants », a-t-il prévenu.

Sur la question de savoir que fera l’opposition si le président de la République confirme par décret la nouvelle équipe, M. Sidya Touré coupe court et répond : « écoutez ! je ne suis pas à Conakry. Je descends ce week-end-là, on se concertera »

Propos recueillis par Amadou Kendessa Diallo pour Guineenews