Crise à l’USTG: Louis M’Bemba sommé de présenter le rapport financier sous peine d’être poursuivi

novembre 6, 2018 3:32
0

Rien ne va plus à l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée). Le bureau dissident de l’USTG, mis en place à la faveur du congrès de Mamou vient, par la voix  de son troisième secrétaire général, Alpha Mamadou Diallo d’annoncer une plainte contre Louis M’Bemba Soumah pour «malversations financières».

Selon Alpha Mamadou Diallo, Louis M’Bemba Soumah n’a aujourd’hui aucun pouvoir. En plus, ajoute-t-il, c’est lui-même qui est exclu de l’USTG.

«C’est Louis M’B’emba qui convoqué le congrès à Mamou. Ce n’est pas nous moins encore un autre. C’est lui qui a signé tous les communiqués et toutes les lettres d’invitation qui ont été adressées à nos structures décentralisées. En réalité, c’est lui-même qui est exclu. Il s’est exclu, lui-même parce qu’il a préféré ne pas être à Mamou étant donné qu’il avait la situation financière à présenter. Il a géré le compte bancaire de l’USTG pendant cinq ans et demi… de façon opaque. Nous allons passer aux démonstrations…», a-t-il promis.

 Poursuivant, M. Diallo a prévenu Louis M’Bemba Soumah de présenter la situation financière sinon il sera traduit devant le tribunal pour «dilapidation» de fonds.

«Nous avons appris qu’il était sur le point de quitter Conakry après avoir vidé le compte bancaire de l’institution. S’il ne présente pas la situation financière, nous allons le poursuivre en justice. D’ailleurs, je rappelle que c’est l’une des résolutions du sixième congrès qui s’est tenu à Mamou. Nous n’allons pas lui pardonner. Nous avons écrit à Louis M’Bemba Soumah que nous voulons qu’il passe la main au nouveau secrétaire général Abdoulaye Camara ce mercredi 7 novembre. Le courrier lui a été déposé par un huissier de justice. Un autre courrier lui a été déposé pour qu’il nous fasse la présentation financière. De toutes les façons, il le fera devant le TPI (Tribunal de Première Instance) de Kaloum. Il parait qu’il n’a jamais daigné prendre les courriers qui lui ont été adressés par le biais d’un huissier. Nous n’allons jamais baisser le bras, nous irons jusqu’au bout», a-t-il déclaré au téléphone de Guinéenews.