Crise dans le secteur éducatif : l’USTG menace d’aller en grève dès le 22 janvier

0
609

L’Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG) a invité ce vendredi 17 janvier 2020 toutes ses composantes à aller en grève à partir du mercredi 22 janvier si les enseignants syndicalistes ne sont pas libérés le mardi. C’est son Secrétaire général Abdoulaye Sow qui a fait l’annonce juste après que le juge du Tribunal de Première Instance (TPI) de Mafanco Mohamed Kaba ait décidé de mettre son délibéré au mardi 21 janvier prochain.

Il faut par ailleurs rappeler que dans une récente déclaration dont une copie est parvenue à Guineenews, l’USTG dénonçait la recrudescence d’arrestations et incarcérations des syndicalistes. Notamment dans les rangs du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG).

Dans la même déclaration, l’USTG a lancé un appel à toutes les autorités compétentes de poser des actes qui vont dans le sens de l’apaisement du climat social en Guinée et de tenir compte des préoccupations légitimes des enseignants guinéens.

Faut-il préciser que les syndicalistes sont poursuivis pour ‘’coups et blessures volontaires, menaces et injures publiques’’ contre le proviseur du Lycée Bonfi, Alhassane Bérété.