Crise économique : la Guinée et le SNU lancent un programme de financement des ODD

0
457

Le séisme économique provoqué par la pandémie de Covid-19 risque de faire un mauvais coup aux Objectifs du développement durable (ODD) dont l’échéance est fixée à 2030. C’est pourquoi, le ministère du Plan et du développement économique, en collaboration avec le Système des Nations unies à travers le PNUD, l’Unicef et l’UNCDF, a lancé, ce 21 avril 2021 à Conakry, un projet d’appui conjoint au financement des ODD.

Le projet, financé à hauteur de 1 million de dollars américains, vise à appuyer la Guinée pour se doter d’une stratégie nationale intégrée de financement des ODD ; renforcer la mobilisation des ressources financières internes et externes pour le financement des ODD au niveau national et dans les collectivités locales et aligner le système de planification, de budgétisation et de suivi évaluation aux niveaux national, déconcentré et décentralisé sur les ODD tout en renforçant les capacités des acteurs.

« Cette initiative intervient au moment où le gouvernement a pris des dispositions pour l’évaluation du Plan national du développement économique et social (PNDES) 2016-2020 et pour l’élaboration du PNDES II pour la période 2021-2025. Il est évident que le PNDES II prendra compte, comme le PNDES 2016-2020, les ODD qui seront jugés prioritaires sur la période.  Dans cette optique, il convient de rappeler que le Système des Nations unies en collaboration avec les pays membres a mis en place un fonds catalytique conjoint pour les ODD, qui devra aider ces pays à accélérer leurs progressions vers l’atteinte des objectifs de l’agenda 2030 », a expliqué la ministre du Plan, Kanny Diallo, avant d’ajouter ce fonds catalytique s’est engagé à forcer des voies et des partenariats qui débloquent des capitaux publics et privés pour les ODD à grande échelle. « Cent trente-une équipe-pays, dont la Guinée, étaient en compétition pour bénéficier de ce fonds qui a deux composantes. La première composante c’est pour renforcer l’architecture de financement des ODD dont le budget varie de 500 mille dollars à 1 million de dollars us.  La seconde, c’est accélérer les investissements stratégiques avec un budget de 10 millions de dollars comme plafond maximum », a-t-elle indiqué.

Dans son intervention, le Coordinateur du Système des Nations unies, Vincent Martin, qu’en raison de la récession économique, il était nécessaire que son institution vienne au secours des gouvernements pour atteindre les ODD : « Il nous reste 10 ans pour atteindre les objectifs durables. Comme vous le savez, nous faisons face à la crise mondiale notamment avec la pandémie à COVID-19, une récession économique importante. Donc il est important d’apporter un soutien financier, stratégique pour accompagner les gouvernants à atteindre ces objectifs du développement durable qui sont des objectifs qui touchent tous les domaines. »