Crise politique: malgré le report des élections, le FNDC durcit le ton

0
330
Au lendemain du report des élections législatives et référendaire, les principaux responsables du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) se sont retrouvés à leur siège à Kipé dans la commune de Ratoma pour harmoniser leurs positions. Au sortir de cette rencontre, Abdourahmane Sano, le coordinateur du front, a réitéré la position de la structure à demander le départ « inconditionnel » et « immédiat » du président Alpha Condé.
Si le report pourrait être considéré comme un signe de paix donné par le locataire de Sékhoutouréya, le FNDC a, pour sa part, durci le ton. Il demande à ses partisans de continuer les manifestations sur toute l’étendue du territoire national jusqu’à la victoire finale. Ces manifestations non-stop devront commencer le jeudi 5 mars 2020 dans tout le pays.
https://youtu.be/lF7t3cenIIk