Crise post-électorale en Guinée: une mission conjointe de l’ONU, de l’ UA et de la CEDEAO à Conakry

0
392
La crise post-électorale guinéenne qui a fait déjà des dizaines de morts commence à mobiliser la communauté internationale. Selon nos sources, une mission conjointe composée de la CEDEAO, de l’UA et de l’ONU séjourne à Conakry depuis ce dimanche, en vue de désamorcer la crise née de la présidentielle du 18 octobre.

Pour rappel, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale nationale indépendante (CENI), hier samedi 24 octobre, le candidat sortant Alpha Condé est déclaré vainqueur de cette élection dès le premier tour. Mais, auparavant, le principal opposant et candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée, annonçait sa propre victoire au premier tour de la même élection.

Dans la foulée, pendant ce temps des violences entre camps politiques rivaux mais aussi venant des forces de défense et de sécurité font état de plusieurs morts à Conakry et à l’intérieur du pays. Il y aurait eu une vingtaine de morts, des nombreux et des dégâts matériels importants, selon les autorités. De son côté, l’opposition comptabilise pas moins de trente pertes en vie humaine.

Notre source au niveau du Système des nations unies à Conakry qui confirme la présence de la mission conjointe à Conakry indiqué  que cette dernière a pour objectif de désamorcer la crise post-électorale. Dans cette optique, les représentants du la CEDEAO, de l’UA et des nations unies devraient rencontrer sans délai les représentants du pouvoir et de l’opposition pour une issue heureuse.

Des informations qui se recoupent avec celles de nos confrères de RFI qui ont également annoncé ladite mission dans la capitale guinéenne.