Crise sociale: Abdourahamane Sano apporte le soutien des forces sociales au syndicat

juillet 13, 2018 8:36
0

Les organisations de la société civile étaient massivement présentes ce vendredi 13 juillet à l’assemblée générale extraordinaire de l’inter centrale syndicale CNTG-USTG à la Bourse du Travail.

Pour le président de la PCUD (Plateforme nationale des Citoyens Unis pour le Développement), Abdourahamane Sano, c’est un succès que l’ensemble des organisations de la société civile soit uni au sein des forces sociales.

Face au combat pour faire fléchir le gouvernement  sur le prix du carburant à la pompe, Abdourahamane Sano a d’abord rappelé que  la lutte est noble avant affirmer que rien ne doit les amener à rebrousser chemin.

«Ni les intimidations ni les beaux discours ni les tentatives de corruption,  de diversion, de distraction, de division ne doivent nous amener à nous détourner de notre objectif qui est la baisse du prix du carburant à huit mille francs guinéens. C’est l’ensemble du peuple de Guinée qui adhère à cet objectif. Ce n’est pas le peuple de Guinée qui va payer la facture de la mauvaise gouvernance que les dirigeants nous imposent», a-t-il dit sous un tonnerre d’applaudissements.

Parlant de sa présence au siège de la CNTG, Abdourahamane Sano a fait comprendre qu’il est venu répondre à l’appel amical, fraternel et citoyen du mouvement syndical. «Je ne suis pas venu au compte de la PCUD. Il faut reconnaitre que nous avons réussi à fédérer l’ensemble des organisations de la société civile et des citoyens au sein des forces sociales de Guinée. D’ailleurs, c’est à ce titre que je suis ici pour répondre à l’appel amical, fraternel et citoyen du mouvement syndical…», a-t-il expliqué.