Crise sociale: le syndicat boude les négociations et menace de déclencher une grève générale illimitée après mercredi

juillet 9, 2018 4:10
0

Les négociations entre  le gouvernement, le syndicat et le patronat sont loin de connaître leur épilogue. Droit dans ses bottes,  le Vice-président de la commission nationale de négociations et par ailleurs secrétaire général adjoint de l’USTG, Abdoulaye Camara a déclaré ce lundi 9 juillet au sortir de la salle, qu’ils ne viendront plus à la table de négociations tant que l’Etat ne revient sur le prix du litre du carburant à huit mille francs guinéens à la pompe.  Lisez plutôt sa déclaration !

«Nous sommes conformes à notre avis de grève. Tant que le gouvernement ne revient pas sur le prix du carburant à huit mille francs guinéens à la pompe,  nous n’irons pas autour de la table de négociations. D’abord nous avons fait trois jours de grève perlée. Nous avons encore déclenché trois jours de grève perlée qui court de ce lundi 9 juillet à mercredi. Au-delà de mercredi, nous allons déclencher une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national», a-t-il menacé.