Culture : Des artistes guinéens présentent deux œuvres en hommage à feu Mory Kanté

0
736

La structure  de « La nouvelle génération de Yakhoumba  Sékou’ »  et le chanteur Anty Crazy ont présenté deux  œuvres en hommage à Mory Kanté arraché à l’affection des siens le vendredi 22 mai  2020. C’était à travers une cérémonie  qui a eu lieu   ce mercredi, 1er juillet  au musée national de Sandervalia. Cette cérémonie a été rehaussée par la présence  du ministre d’Etat, Sanoussy Bantama Sow  et des cadres de son Département.

Après une minute de silence observée à la mémoire du défunt, leur  porte-parole, Samba Camus Camara a, au nom des vingt artistes, remercié le ministre Sanoussy Bantama Sow et son équipe qui n’ont ménagé aucun effort  pour la réalisation de ces œuvres… Plusieurs artistes se sont succédé sur la scène en louant  les mérites de l’illustre disparu à travers des prestations émouvantes de griot.

De son côté,  l’artiste Anty Crazy,  auteur du remix  « Manamana saniro’’ de feu Mory Kanté, une manière pour lui  de  rendre hommage au ‘’griot  électrique‘’ a remercié son département de tutelle pour son soutien dans la réalisation de cette œuvre avant d’émettre le souhait que cette vidéo soit diffusée dans sur les chaînes  de télévision de la Guinée et d’ailleurs. Car selon lui, Mory Kanté n’était pas seulement pour la Guinée, a-t-il ajouté.

Prenant la parole, le ministre d’Etat Sanoussy Bantama Sow a apprécié la qualité du travail fourni par des artistes.   Il a, par ailleurs, annoncé la mise en place par le gouvernement d’une commission de travail sur les préparatifs du grand hommage à la culture guinéenne  à travers Mory kanté et de tous les artistes décédés.

« Si la Guinée est un scandale géologique, je dirai qu’elle est aussi  un scandale culturel car c’est grâce à la prestation de nos  artistes  que la Guinée a payé les premiers salaires des travailleurs.  Le Département des sports, de la Culture et du Patrimoine historique offre cinquante millions de nos francs aux auteurs des deux œuvres », a indiqué le ministre Sow.  Il a enfin promis aux artistes de tout faire pour mériter la confiance du chef de l’Etat.

Cette cérémonie a connu la projection vidéo des deux œuvres  et la remise des CD au ministre de tutelle.