Culture: La Guinée, désignée pays à l’honneur au festival Primud de DJ Molaré

0
758
Molaré, DJ

La désignation de la Guinée comme pays à l’honneur à la prochaine édition du festival Primud de l’artiste ivoirien Mory Soumahoro, célèbre sous le nom de DJ Molaré, prévu l’année prochaine en Côte d’Ivoire, a été rendue officielle ce vendredi 13 décembre à Conakry, grâce à une initiative du ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, Sanoussy Bantama Sow, d’un commun accord avec son homologue de l’Information et de la Communication, Amara Somparé.

C’était en présence de plusieurs artistes de la musique populaire et urbaine guinéenne, dont les frères Moussa et Ablaye Mbaye, le couple Soul Bang’s-Manamba, Marcus et King Salaman du groupe Banlieuz’Art,  Laouratou Barry Bébé Baya, Kandia Kora et DJ Oudy 1er.

Une aubaine pour l’initiateur dudit festival de partager son expérience internationale et son vécu avec ses artistes pairs de la scène musicale guinéenne.

A l’annonce de la nouvelle faisant de la Guinée pays à l’honneur, le ministre de l’Information et de la Communication s’est dit énormément ravi du choix porté sur le pays.

« Nous sommes très contents que la Guinée commence à retrouver sa place sur la scène continentale. Et nous allons, dans nos domaines respectifs, concentrer nos moyens pour pouvoir booster la participation des artistes guinéens à ce festival tant au niveau de la promotion, de la communication, des arrangements artistiques que de la logistique », a promis Amara Somparé.

Pour sa part, le ministre Sanoussy Bantama Sow a demandé aux artistes de s’organiser en comité ou en commissions pour commencer à préparer la participation de la Guinée à cet événement continental où sont programmés plus de 160 artistes sur trois jours.

Au cours de la cérémonie, DJ Oudy 1er  a posé une doléance relative à la levée de la sanction qui pesait depuis le 3 octobre dernier sur les groupes Degg J Force 3, Banlieuz’Art, ainsi que sur King Alasko. Séance tenante, le ministre en charge de la Culture a instruit la directrice générale de l’Agence guinéenne de spectacles de lever ladite suspension. Ce qui a matérialisé par Sayon Bamba à travers un communiqué rendu public à cet effet.